Antoinette dans les Cévennes : drôle de voyage ?

[AVERTISSEMENT] Ce film fait partie de la sélection Cannes 2020

Laure Calamy se fait progressivement une place dans le cinéma français. Fantasque, elle est aussi rayonnante à l’écran et incarne souvent des personnages tantôt complexes, tantôt touchants. Bref, une actrice haut en couleur qui, à force de travail et de présence régulière sur le grand comme sur le petit écran, a fini par décrocher son premier rôle principal au cinéma. 

Antoinette est professeure des écoles à Paris. C’est une femme qui aime son métier mais aussi Vladimir, papa d’une de ses élèves, et accessoirement son amant. Ce dernier lui fait constamment la promesse de partir tous les deux en vacances. D’ailleurs, c’est le moment ! Ils ont prévu une semaine en tête à tête. Sauf que ce projet tombe à l’eau, Vladimir partant finalement dans les Cévennes faire une randonnée avec sa femme et sa fille. Antoinette ne réfléchit pas trop longtemps et sur un coup de tête, elle décide de se rendre au sud du Massif Central retrouver son amant. Arrivée sur place, Vladimir n’est pas là mais Patrick, un âne plutôt (pour ne pas dire très) récalcitrant et qui va l’accompagner durant sa semaine de randonnée. Un voyage qui ne sera pas tout repos mais qui sera l’occasion pour elle de remettre en question quelques certitudes. 

Antoinette est une femme amoureuse. C’est surtout une femme naïve qui décide de manière impulsive de partir rejoindre son amant sur son lieu de vacances, pensant qu’il l’accueillera les bras ouverts. Il y a quelque chose d’affligeant mais aussi de touchant dans la démarche de l’institutrice. Sans vraiment se soucier de son geste et de ses conséquences, elle prend sa valise et débarque entre Lozère et Aveyron pour une randonnée improvisée. D’ailleurs, on sent bien qu’elle n’a véritablement rien préparé, certains signes ne trompant décidément pas. 

Son périple organisé à l’arrache sera l’occasion de lui remettre les pieds sur terre. Seule et en l’absence de Vladimir, elle devient de plus en plus réaliste et moins impulsive, elle qui pensait que son homme officieux l’attendrait sagement sur place et qu’elle serait enfin la première ! Son unique compagnie, un âne capricieux, pas très vif qui lui fera en voir des vertes et des pas mûres mais pour qui, elle aura de l’affection in fine. Le réconfort se retrouverait-il auprès de cet animal en lieu et place de l’homme dont elle est amoureuse mais qui n’est pas disposé à choisir ?

Premier grand rôle de Laure Calamy donc, Antoinette dans les Cévennes reste un film agréable malgré un certaine lenteur, ce qui alourdit le rythme et ce qui dommage d’ailleurs car le long-métrage aurait gagné en situations comiques. 

Antoinette dans les Cévennes

Un film de : Caroline Vignal 

Avec : Laure Calamy, Benjamin Lavernhe, Olivia Côte, Marc Fraize, Jean-Pierre Martins… 

Pays : France

Genre : Comédie, romance 

Durée : 1h36

Sortie : le 16 septembre

Note : 12/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s