Les Olympiades (Paris XIII°) : équation amoureuse

Jacques Audiard est un cinéaste qui a l’avantage de proposer des projets divers et variés, assez actuel même si, pour être tout à fait honnête avec vous, je n’ai pas eu l’occasion de voir l’ensemble de ses films, à l’exception notable de Dheppan, son long-métrage de 2015 pour lequel il a obtenu la Palme d’Or et … Lire la suite Les Olympiades (Paris XIII°) : équation amoureuse

The French Dispatch : correspondants

Wes Anderson est un cinéaste américain que j’ai découvert un peu par hasard en allant The Grand Budapest Hotel, sorti en 2014, il y a donc sept ans (déjà). Un film original, très coloré et qui résume assez bien l’univers du réalisateur.  Quelques années et autres long-métrages plus tard, Wes Anderson nous présente son nouveau et … Lire la suite The French Dispatch : correspondants

Les amours d’Anaïs : La liste de ses envies

Anaïs Demoustier poursuit son (petit) bonhomme de chemin cinématographique. Une actrice talentueuse, attachante qu’on aime regarder, suivre et redécouvrir. C’est exactement le cas dans Les amours d’Anaïs. On pourrait penser que le film a été fait sur mesure pour elle même si je pense qu’elle campe un personnage bien différent de ce qu’elle pourrait être … Lire la suite Les amours d’Anaïs : La liste de ses envies

Supernova: aimer, C’est accepter!

Colin Firth. Un acteur qui symbolise assez bien le so british, l’élégance à l’état pur. Un homme assez complet qui excelle dans les rôles dramatiques, donnant aux films dans lesquels il joue, une force et une saveur particulières.  C’est tout particulièrement vrai avec Supernova. Nous sommes quelque part en Angleterre. Sam et Tusker sont en couple … Lire la suite Supernova: aimer, C’est accepter!

Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait : histoire(s) d’amour

[AVERTISSEMENT] Ce film fait partie de la sélection Cannes 2020 Emmanuel Mouret est un acteur-réalisateur que j’ai découvert par hasard, un jour de printemps 2015 dans Caprice. Un film drôle mais aussi mélancolique, centré sur un homme banal qui ne sait plus trop où il habite depuis qu’il a rencontré une femme que le Tout-Paris s’arrache mais aussi … Lire la suite Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait : histoire(s) d’amour

Antoinette dans les Cévennes : drôle de voyage ?

[AVERTISSEMENT] Ce film fait partie de la sélection Cannes 2020 Laure Calamy se fait progressivement une place dans le cinéma français. Fantasque, elle est aussi rayonnante à l’écran et incarne souvent des personnages tantôt complexes, tantôt touchants. Bref, une actrice haut en couleur qui, à force de travail et de présence régulière sur le grand comme sur … Lire la suite Antoinette dans les Cévennes : drôle de voyage ?

Le sel des larmes : amoureux de l’amour

Philippe Garrel est un homme dont je découvre le cinéma à travers son film. Un univers assez particulier que je ne connaissais pas mais qui, après coup, n’en demeure pas moins intéressant, même si parfois, il faut s’accrocher un peu. Luc vit avec son père, dans une petite ville non loin de Lille. Il descend … Lire la suite Le sel des larmes : amoureux de l’amour

#JeSuisLa : partir loin  

Nous sommes dans un monde de plus en plus connecté, je ne vous apprends rien, au point que nous sommes davantage plongés dans une vie virtuelle, du moins dématérialisée. On fait des rencontres sur les sites de rencontre, on discute avec des gens sur Facebook, Instagram et cie, et on crée des relations particulières, au … Lire la suite #JeSuisLa : partir loin  

Les filles du Docteur March : choix et émancipation

Greta Gerwig est une actrice-réalisatrice que j’apprécie tout comme son travail. Près de deux ans après son premier film Lady Bird, elle tente la passe de deux en s’attaquant à un monument de la littérature anglo-saxonne et par extension, mondiale. Autant dire que le pari est plutôt risqué surtout quand vous êtes une cinéaste encore … Lire la suite Les filles du Docteur March : choix et émancipation

Cold War : amour, déchirements et déracinements

J’ai une attention toute particulière pour la Pologne. Non seulement parce que j’ai des copains polonais (ou d’origine polonaise) mais parce que j’y ai vécu il y a quelques années. Aussi, c’est toujours un plaisir de voir un film polonais, loin des clichés que l’on pourrait avoir. Loin des clichés d’autant que le nouveau film … Lire la suite Cold War : amour, déchirements et déracinements