Irréductible : fonctionnaire à la vie, à la mort !

Je ne suis pas un fan particulier de Jérôme Commandeur. Enfin, je n’ai rien contre lui juste que je n’ai pas trop l’habitude de le découvrir dans ses œuvres, ce qui explique sans doute pourquoi j’ai une certaine distance.  Une distance qui néanmoins ne m’a pas empêché de découvrir son nouveau film. Un film qui … Lire la suite Irréductible : fonctionnaire à la vie, à la mort !

Les goûts et les couleurs : arrangement(s)

  Baya Kasmi et Michel Leclerc sont un couple efficace et complémentaire, à l’écran comme à la ville. Cette complicité, cette synergie se retrouve assez nettement dans la plupart des films sur lesquels ils travaillent, ce qui donne à ces derniers, une tonalité particulièrement intéressante. C’est du moins mon ressenti depuis que j’ai découvert Le nom … Lire la suite Les goûts et les couleurs : arrangement(s)

Elvis : l’icône et son maitre

Je suis fan de biopic, disons que j’ai toujours aimé découvrir la vie publique comme secrète des stars, responsables politiques ou autres personnalités. Un genre qui s’impose de plus en plus tant il nous promet le plus souvent de gros moments.  En parlant de gros moments, Elvis Presley n’échappe pas à la règle et à … Lire la suite Elvis : l’icône et son maitre

L’Homme parfait : multifonctions

Juin est souvent l’occasion pour le cinéma français de sortir des films plus ou moins potables, au scénario simple avec un acteur ou une actrice connu(e), histoire d’attirer le chaland dans l’optique notamment de la Fête du cinéma, l’occasion de voir des longs-métrages à prix très réduit, de longs-métrages qui ne rentreront pas dans les … Lire la suite L’Homme parfait : multifonctions

Fratè : la famille malgré tout

J’aime bien Thomas Ngijol, c’est du moins un acteur qui me fait régulièrement rire notamment lorsqu’il est avec son compère Fabrice Éboué. Un duo qui nous permet de passer de bon moment, même Thomas Ngijol tire bien son épingle du jeu également. Alors lorsque j’ai découvert son nouveau film, c’est tout naturellement que j’ai voulu … Lire la suite Fratè : la famille malgré tout

La guerre est déclarée

Image du film "Avalonia, l'éternel voyage", le prochain Disney qui sortira fin novembre Le boulot, mon boutchou et une certaine envie de lever le pied font que je ne suis pas allé squatter les salles obscures ces derniers jours. Pas de panique pour autant, ma cinéphilie n’a pas disparu – bien au contraire ! – mais … Lire la suite La guerre est déclarée

J’adore ce que vous faites : Le fan (un peu trop) encombrant

Tout artiste qui se respecte a des fans. Des fans discrets, timides, chaleureux mais aussi des fans plus ou moins encombrants, très encombrants, voire carrément encombrants.  Gérard Lanvin en sait quelque chose. Taulier discret mais au combien solide du cinéma français depuis des années et Marche à l’ombre, sorti il y a quarante ans, le … Lire la suite J’adore ce que vous faites : Le fan (un peu trop) encombrant

[CANNES 2022] Coupez ! : Zombies et hommages

Ce film a été présenté en ouverture du Festival de Cannes qui se tient du 17 au 28 mai.  Michel Hazanavicius est un cinéaste qui aime le cinéma. Bon dit comme cela, je ne fais qu’enfoncer une porte ouverte, mais c’est un fait intangible chez lui. Il aime le cinéma et l’a montré à plusieurs … Lire la suite [CANNES 2022] Coupez ! : Zombies et hommages

Le cinéma, « Arme d’émotion massive »

Malgré la présence encore notable de la COVID19, on assiste progressivement à un retour à la normale notamment dans les salles obscures même si niveau fréquentation, on est encore loin du niveau de 2019 (mais cela nous y reviendrons plus tard)  Ce retour à la normale concerne également le Festival de Cannes qui revient à … Lire la suite Le cinéma, « Arme d’émotion massive »

The Duke : Redevance

  C’est toujours un plaisir de se faire un film britannique, surtout lorsqu’il s’agit d’une comédie. Un humour assez subtil, qui peut vous faire rire de tout, même de situations assez pénibles, pour ne pas dire graves.  C’est justement le cas du côté de Newcastle. Nous sommes en 1961 sur les rives de la cité … Lire la suite The Duke : Redevance