Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait : histoire(s) d’amour

[AVERTISSEMENT] Ce film fait partie de la sélection Cannes 2020

Emmanuel Mouret est un acteur-réalisateur que j’ai découvert par hasard, un jour de printemps 2015 dans Caprice. Un film drôle mais aussi mélancolique, centré sur un homme banal qui ne sait plus trop où il habite depuis qu’il a rencontré une femme que le Tout-Paris s’arrache mais aussi une actrice en devenir qui est folle dingue de lui et qui compte bien ne pas lâcher l’affaire, quitte à être collante. Cinq ans après, Emmanuel Mouret est toujours derrière la caméra et il parle toujours d’amour notamment dans son dernier film. L’amour dans sa beauté, mais aussi et surtout sa complexité sans oublier la façon dont il façonne nos relations sociales. Jugez plutôt.

Nous sommes en Provence, non loin d’Avignon. Maxime se rend à la maison de campagne de son cousin François. Ce dernier est cependant absent, en raison de son travail, c’est Daphné, sa compagne qui le reçoit. Elle est enceinte de trois mois et c’est la première fois qu’elle rencontre Maxime. Les présentations faites et en attendant le retour de François, ils se mettent à échanger et à parler. De leurs histoires d’amour respectives, faites de joie mais aussi de peine et de remise en question. Quatre jours durant lesquels, Maxime et Daphné vont au plus profond d’eux-mêmes, jusqu’à trouver des points communs dans leur parcours respectif. 

L’amour, les sentiments et le bordel qui va avec ! C’est un peu simpliste comme raisonnement mais c’est l’effet que m’a fait ce film qui, malgré son rythme assez lent (pour ne pas dire très lent par moment) se défend plus que bien. Maxime et Daphné ont des histoires d’amour assez compliquées, pour ne pas dire très compliquées. Ils ont longtemps cru en l’autre, se sont investis pour un retour qui n’était pas forcément récompensé. Chaque rencontre, qu’elle se concrétise ou non, est particulière, elle est forte, elle est intense, elle n’est pas sans conséquences non plus ! Maxime et Daphné ne subissent pas la situation, ils ne dominent pas non plus. Ils sont dans un entre-deux assez spécial à la fois confortable mais aussi fragile. 

D’autant plus fragile que les personnes qu’ils aiment ne pas plus stables dans leur vie, bien au contraire ! Ce sont souvent des personnes déjà prises et donc inaccessibles, enfin en théorie. Tous sont en contradiction entre leurs principes et leurs sentiments, entre ce qu’ils disent et ce qu’ils font. Comme si l’amour n’était pas quelque chose de linéaire mais qui bouge et évolue en permanence. Il y a différentes façons d’aimer et de montrer son amour. Surtout qu’on sait que le principe de réalité n’est jamais très loin, forçant l’ensemble de nos protagonistes à faire preuve de lucidité. 

Je ne sais pas si, comme certains l’affirment, le nouveau film d’Emmanuel Mouret est le meilleur de sa carrière (dans la mesure où je n’ai pas eu l’occasion de voir tous ses long-métrages) mais Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait se distingue par sa fraîcheur et sa justesse, sans ton moralisateur, mais bienveillant. 

Les choses qu’on dit, les choses qu’on fait

Un film de : Emmanuel Mouret

Avec : Camélia Jordana, Niels Schneider, Vincent Macaigne, Emilie Dequenne, Jenna Thiam… 

Pays : France

Genre : Romance, Drame

Durée : 2h03

Sortie : le 16 septembre

Note : 15/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s