Barbaque : Une « Démarche personnelle »

Fabrice Eboué est un homme dont l’humour grinçant et souvent noir à ses partisans mais aussi (quelques) détracteurs. Toujours est-il qu’il ne laisse personne indifférent d’autant plus que la plupart du temps, il appuie là où ça fait mal.

D’ailleurs, il ne s’est pas tellement trompé pour son nouveau film. Nous sommes non loin de Melun, en Seine-et-Marne. Vincent et Sophie tiennent une boucherie. Les affaires ne sont pas vraiment florissantes tout comme leur couple qui est pas loin de la rupture ferme et définitive. D’ailleurs, ils ont décidé de se séparer. Un soir, alors qu’il est seul dans la boutique, un groupe de militants vegans s’en prend à sa devanture. En guise de légitime défense, Vincent tue accidentellement l’un d’eux. Pour se débarrasser rapidement et efficacement du corps, il le transforme tout simplement en… jambon. Un jambon que sa femme récupère et vend par mégarde. Contre toute attente, les clients en raffolent et réclament cette fameuse viande au goût unique. Le couple se refait financièrement et y voit même une sacrée ouverture ! 

Lorsque tuer un vegan par accident et transformer sa chair tout aussi par accident, vous donne des idées ! Vincent et Sophie ne sont pas des psychopathes sanguinaires ou des cannibales-nés. Ce sont tout simplement deux artisans bouchers qui peinent à finir les fins de mois mais qui trouvent dans l’exploitation du vegan, un moyen inespéré de se renflouer les caisses mais aussi de faire une bonne action. Le militant vegan est particulièrement pénible dans son discours comme dans ses actes, à l’instar du gendre de Vincent et Sophie qui, afin d’être conforme à sa « démarche personnelle » refuse pratiquement tout ce qu’on lui propose durant le déjeuner ! Le vegan devient donc un parasite, un proie que notre couple ne va pas manquer de débusquer et de pourchasser pour sa viande fraîche et de premier choix ! 

Une façon assez subtile et bien vue pour évoquer notre rapport à la bouffe ou plutôt à la malbouffe. Après tout, on ne s’interroge pas tellement sur l’origine et la qualité des viandes qu’on nous vend et franchement, dès fois, il ne faudrait pas vraiment qu’on pointe le bout de notre nez, on risquerait de faire des découvertes (très) désagréables ! C’est en ce sens, le message que Fabrice Eboué a voulu développer dans son film qui dézingue la boucherie industrielle et ses méthodes mais également le consommateur lui-même qui est prêt à tout, même à se faire arnaquer pourvu qu’il ait de la viande, du moins ce qu’il croit être de la viande animale !

Grinçant, moqueur et sournois, Barbaque joue volontiers la carte du cynisme, bien aidé par le duo Fabrice Eboué/Marina Foïs, amateur de chaire hum… pardon végane par la force des choses. Le film trouvera probablement ses détracteurs mais qu’importe !

Rassurez-vous si vous êtes vegan, non seulement vous pouvez aller voir le film et surtout vous ne risquez rien pour votre vie (en tout cas avec moi du moment que vous ne me cassez pas les c******* pendant que je mange une bonne entrecôte. J’entreprends aussi une « démarche personnelle » ! 😉 ) 

Barbaque

Un film de :  Fabrice Éboué

Avec : Fabrice Eboué, Marina Foïs, Nicolas Lumbreras, Roby Schinasi, Vincent Meutelet, Jean-François Cayrey, Virginie Hocq… 

Pays : France

Genre : Comédie

Durée : 1h27

Sortie : 27 octobre

Note : 14/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s