Terrible jungle : rendez-vous en terre inconnue

5415700Notre cinéma hexagonal est capable du meilleur comme du moins bon, voire du beaucoup moins bon, donnant au spectateur un sentiment très amer dans la bouche et s’interrogeant de plus en plus sur le côté survendu des critiques promotionnelles qui vous invitent à dépenser votre temps et (surtout) votre argent pour tel ou tel film.

Terrible jungle doit certainement faire partie de ces films qu’il ne faut absolument pas faire dans ce cas précis et dont on sent que les superlatifs utilisés en faveur le sont pour cacher ce qu’il convient de considérer comme une bouse sans nom, pour rester poli. Tout d’abord, le synopsis pour que vous compreniez mon point de vue.

Elliot est un anthropologue, fils de la célèbre Chantal de Bellarbre, une mère très possessive. Sautant sur une opportunité et pour mieux échapper à sa maman, il se rend en Guyane. En plein cœur de la forêt amazonienne, il part étudier les Otopis, un peuple coupé (ou presque) du reste de la civilisation. Inquiet de ne pas recevoir de ses nouvelles depuis son départ, Chantal décide de se rendre sur place et d’aller à sa recherche.

0170563.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Elliot est un jeune homme qui brille par une naïveté certaine, il pense que les gens qu’ils rencontrent sont un peuple encore innocent, loin des tumultes du monde occidental. Ils vivent en dehors de tout, en total harmonie, dirigés par une jeune femme forte de caractère. Pour le jeune anthropologue, qui veut fuir sa mère, c’est l’occasion rêvée de partager leur quotidien et de les étudier sous toutes le coutures afin de mieux les comprendre.

0184603.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Toutefois, c’est oublier quelques détails qui paraissent anodins pour le commun des mortels mais qui devraient vous mettre la puce à l’oreille lorsqu’on est anthropologue. Et si les Otopis n’étaient qu’illusion ? Non pas qu’Elliot hallucine mais ce peuple d’Amazonie semble assez peu conventionnel, une donnée que le jeune homme semble avoir tout bonnement ignorée, sans doute obnubilé par Albertine, la chef de cette tribu qui ressemble davantage à une bande de pied-nickelés qu’à un véritable sujet d’étude.

0198643.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Je ne sais pas si le film s’est voulu parodique ou caricatural mais si c’était vraiment le but recherché, c’est tout simplement raté ! Le constat est sans doute sévère (et légèrement teinté de mauvaise foi) mais c’est le sentiment qui m’a animé durant la quasi-totalité de ce long-métrage insipide et sans aucun relief. Autrement dit, Terrible jungle vous garantit un ennui total et de multiples moments de gênances, malgré la présence de Catherine Deneuve et de Jonathan Cohen (ou à cause de, ça dépend du côté où on se place !)

Vivement les blockbusters par pitié !

Terrible jungle

Un film de : Hugo Benamozig et David Caviglioli

Pays : France

Avec : Catherine Deneuve, Vincent Dedienne, Alice Belaïdi, Jonathan Cohen, Stéphan Beauregard

Genre : Comédie, Aventure

Durée : 1h32

Sortie : le 29 juillet

Note : 6/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s