Marguerite et Julien : du désir fraternel

283117Il existe plusieurs et différents types d’amour. Charnel, fraternel, platonique… mélangez le tout et vous pouvez obtenir quelque chose d’explosif allant à l’encontre des conventions et des interdits.

Marguerite et Julien sont frères et sœurs. Issus d’une grande famille seigneuriale, ils sont inséparables et se portent d’une admiration et d’une affection sans bornes. Mais cet amour fraternel profond se mue au fil des années en un désir charnel tout aussi profond et irrépressible. Après avoir lutté contre cet amour réciproque contre-nature, Marguerite et Julien finissent par sauter le verrou. Face à l’incompréhension de leur entourage et de la société, ils décident de fuir pour pouvoir vivre leur passion.

« La meilleure façon d’éviter le pêché, c’est d’en faire des occasions ». Cette recommandation un peu curieuse du curé de la famille (et accessoirement grand-oncle de Marguerite et Julien) résume à lui seul le film qui traite d’un sujet tabou : l’inceste. Un sujet d’autant plus dur à traiter qu’elle concerne un frère et une sœur qui non seulement finissent par abolir cet interdit absolu mais surtout l’assument totalement. Marguerite et Julien s’aiment éperdument, follement, sauvagement et rien ne peut les séparer. Ils ont besoin l’un de l’autre et ne peuvent imaginer de vivre sans l’autre, quitte à sacrifier leur propre existence.

MARGUERITE JULIEN PHOTO2

Et c’est cet amour authentique, fort et profond qui finit par choquer et moins l’inceste en lui-même (tout aussi choquant soyons clairs !). Dans la société, Marguerite et Julien sont vus comme des névrosés et tout sera fait pour qu’ils ne vivent pas cette folie. Marguerite est mariée de force tandis que Julien sera contraint de partir. Mais l’amour et leur désir mutuel est plus fort que tout et ils feront tout pour le vivre, tel un serment, quitte à précipiter leur chute.

MARGUERITE JULIEN PHOTO3

Marguerite et Julien est librement inspiré de l’histoire de Marguerite et Julien de Ravalet dont la relation incestueuse (librement consentie) avait fait scandale au tout début du XVII° siècle. Dans son nouveau film Valérie Donzelli s’attaque à cette histoire en la plaçant sous un prisme intemporel et avec pour fil conducteur la tolérance et l’amour, deux éléments pas si opposés, en y repensant. En effet, et contrairement à ce qu’on pourrait penser, ces deux points se rapprochent. Jusqu’où par amour, on est prêt à tolérer l’intolérable ? Question cornélienne notamment pour les parents de Marguerite et Julien qui devront faire face également à l’incompréhension de la société. Côté mise en scène, la réalisatrice a eu la bonne idée d’ajouter quelques anachronismes, histoire de nous dire que si l’histoire a eu lieu au XVII° siècle, le thème reste encore très actuel, il suffit de jeter un œil dans les faits divers.

MARGUERITE JULIEN PHOTO4

Ce qui rend l’atmosphère du film moins pesant et lénifiant bien que parler d’inceste (même tiré d’une histoire vraie) aussi facilement ne soit pas forcément une partie de plaisir.

Marguerite et Julien

Un film de : Valérie Donzelli

Pays : France

Avec : Jérémie Elkaïm, Anaïs Demoustier, Frédéric Pierrot, Charlotte Chaplin, Alice de Lencquesaing…

Genre : drame

Durée : 1h45

Sortie : le 25 novembre

Note : 15/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s