Shang-Chi et la légende des Dix anneaux : mise en bouche

La phase IV du Marvel Comics Universe (MCU) poursuit son déploiement. Après le (très) décevant Black Widow et en attendant The Eternals porté par Angelina Jolie, l’entité nous présente un nouvel héros sans prétention. 

Shang-Chi vit à San Francisco. Il est voiturier de son état et mène une vie somme toute banale, du moins en apparence. Son existence est perturbée lorsqu’un groupe armé s’en prend à lui – et à sa collègue et amie Katy – dans un bus. Le groupe en question est aussi puissant que méconnu. Il s’agit d’une organisation, celle des Dix anneaux qui agit secrètement sur la marche du monde depuis près de 1 000 ans. Celui qui est à sa tête possède d’impressionnants pouvoirs, notamment celui de longévité. C’est ainsi que Xu Wenwu exerce une domination sans partage, bien aidé par ces fameux anneaux qui le rendent particulièrement puissant. Un pouvoir cependant destructeur lorsqu’on s’en sert à de mauvaises fins. Après avoir longtemps Xu, qui n’est autre que son père, Shang-Chi n’a pas le choix : il doit affronter son passé, ce qui suppose percer le mystère qui se cache derrière les anneaux. Il ne peut cependant éviter son père et sait qu’il devra lui faire face s’il veut assumer son destin. 

Comme toujours, un film Marvel c’est de l’action, pas mal de musique et une histoire assez simple afin de passer un bon moment. Sur ce point, la recette est toujours présente, il n’y a de soucis à avoir. Shang-Chi est l’héritier d’une famille, une réalité qu’il a longtemps fui notamment en quittant la Chine pour les Etats-Unis, lorsqu’il était ado. Cette réalité, c’est son père avec qui il a volontairement pris ses distances. Pour cela, il a même changé d’identité. Cependant, Shang-Chi ne peut fuir éternellement à son père qu’il craint, déteste et aime en même temps. Pour assumer son destin, il doit lui faire face. Shang-Chi n’est pas forcément prêt, mais peu à peu prend confiance en lui pour se surpasser, comme le veut tout bon Marvel qui se respecte ! 

Malgré quelques longueurs, Shang-Chi et la légende des Dix anneaux est plutôt de bonne facture, du moins on ne s’ennuie pas ! Bon, évitez quand même de piquer une tête au risque de comprendre à moitié le cours de l’histoire mais pour le reste, ce 25èmefilm Marvel tient ses promesses avec de gros clins d’œil aux arts martiaux… sans doute pour épater le spectateur et en particulier le spectateur chinois qui sera, à nul douter, ravi de cet opus qui devrait faire un carton dans l’Empire du milieu ! 

En clair, une bonne opération pour Disney et sa mascotte – si on en croit les chiffres du box-office aux Etats-Unis mais aussi chez nous – qui devrait atténuer la grosse déception Black Widow (ce qui en même temps n’était pas trop difficile) 

Comme toujours, restez bien installés sur votre canapé à la fin avec deux scènes post-génériques instructives (en particulier la seconde) 

Shang-Chi et la légende des Dix anneaux (Shang-Chi and the Legend of the Ten Rings)

Un film de : Destin Daniel Creton 

Avec : Simu Liu, Tony Leung Chiu-Wai, Awkwafina, Meng’er Zhang, Michelle Yeoh, Ben Kingsley… 

Pays : Etats-Unis

Genre : Action, Fantastique

Durée : 2h12

Sortie : 1er septembre

Note : 13/20

Un avis sur “Shang-Chi et la légende des Dix anneaux : mise en bouche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s