L’Oscar du fair-play

J’avais, durant toute la semaine précédente, prévu de vous parler des Oscars 2017 et revenir sur l’incroyable imbroglio qui a eu lieu lors de la remise de la statuette du Meilleur film décerné par erreur à La La land de Damien Chazelle avant d’être finalement attribué à Moonlight de Barry Jenkins. Mais comme toujours, le temps m’avait manqué.

damien-chazelle-barry-jenkins

Et puis, je suis tombé sur cette une de Variety qui mettait à l’honneur les deux réalisateurs, quelques jours seulement après cet énorme cafouillage. Certains pourront peut-être se dire qu’il s’agit là d’une pure communication, histoire de sauver les apparences après le fiasco de la soirée, mais pour moi, cette image est tout simplement géniale, surtout lorsqu’on imagine aisément la déception de Damien Chazelle. Le plus jeune réalisateur à avoir gagné un Oscar méritait largement d’en remporter une supplémentaire avec La La Land. Mais ce n’est que partie remise pour le cinéaste franco-américain !

L’occasion pour moi de vous inviter à aller voir La La Land mais également Moonlight, magnifique histoire qui retrace la vie d’un dealer noir homosexuel à Miami. La bande-annonce est à découvrir ci-dessous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s