Free Love : l’amour sans distinctions

Free-Love-AfficheL’égalité est un combat de tous les instants. Il est donc permanent et nécessite le plus souvent une détermination à toute épreuve face à ce qu’on croit impossible, David contre Goliath en clair.

Nous sommes au début des années 2000 dans le New Jersey aux Etats-Unis. Lauren est inspecteur de police, très estimée et respectée par ses collègues. Lors d’une séance dans son club de volley-ball, elle rencontre Stacie. C’est tout de suite le coup de foudre et les deux femmes décident de vivre ensemble. Un bonheur qui n’est que de courte durée. Lauren apprend qu’elle est atteinte d’un cancer à un stade très avancé. Avant de mourir, elle souhaite que sa pension soit reversée à sa compagne. Mais la hiérarchie policière refuse catégoriquement, Lauren et Stacie vont devoir se battre pour faire respecter leurs droits et, d’une certaine façon, changer le regard de la société.

La vie est un combat, il est encore plus beau lorsque nos deux protagonistes luttent pour quelque chose qui va pourtant de soi, à savoir l’égalité des droits. Un combat légitime mais que certains ne comprennent pas ou plutôt refusent clairement de l’admettre car Lauren et Stacie sont lesbiennes et s’aiment. Pour la société, Stacie n’existe pas en tant que compagne de Lauren et lorsque cette dernière mourra, elle n’aura tout simplement droit à rien et plutôt que de ruser ou contourner la loi, elles tentent l’impossible : changer les mentalités.

FREE LOVE PHOTO1

Un combat dans lequel elles ne seront pas seules, loin de là. Outre, le coéquipier de Lauren, d’autres se joindront au combat de cette dernière et de Stacie et notamment Steven Goldstein, activiste gay et farouche partisan du mariage homosexuel, joué par un Steve Carell haut en couleurs et surtout très drôle, ce qui tranche assez avec l’atmosphère un peu pesante du film.

FREE LOVE PHOTO5

Tiré d’une histoire vraie, Free love est un film fort qui rappelle un peu Philadelphia, ce film culte des années 1990 avec Tom Hanks, Antonio Banderas et Denzel Washington. Pas étonnant en soi puisque c’est le scénariste de ce classique, Ron Nyswaner qui fut chargé de porter à l’écran le combat de Lauren Hester et de Stacie Andree respectivement incarnées par une Julianne Moore impressionnante (et qui démontre une fois encore qu’elle est capable de nous émouvoir dans des rôles dramatiques) et une Ellen Page touchante et qui a confié, lors de l’avant première parisienne en janvier dernier, que ce film était particulièrement important pour elle, elle qui s’implique régulièrement dans le combat pour l’égalité des droits. Un combat qui a effectivement ouvert la voie à d’autres victoires et qui a changé le monde.

Free Love (Freeheld)

Un film de : Peter Sollett

Pays : Etats-Unis

Avec : Julianne Moore, Ellen Page, Steve Carell, Michael Shannon…

Genre : biographie

Durée : 1h44

Sortie : le 10 février

Note : 16/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s