Les goûts et les couleurs : arrangement(s)

  Baya Kasmi et Michel Leclerc sont un couple efficace et complémentaire, à l’écran comme à la ville. Cette complicité, cette synergie se retrouve assez nettement dans la plupart des films sur lesquels ils travaillent, ce qui donne à ces derniers, une tonalité particulièrement intéressante. C’est du moins mon ressenti depuis que j’ai découvert Le nom … Lire la suite Les goûts et les couleurs : arrangement(s)

Petite leçon d’amour : hasard(s)

Laëtitia Dosch et Pierre Delalonchamps. Deux acteurs qui s’installent de plus en plus dans le cinéma français et qui ont une particularité, celle d’incarner des personnages hors du commun, qui se cherchent, ne savent pas trop où aller, ce qui les rend attachants. C’est tout particulièrement le cas pour la comédienne franco-suisse notamment remarquable dans … Lire la suite Petite leçon d’amour : hasard(s)

Notre Dame brûle : la Cathédrale infernale

Porter sur grand écran un événement récent (pour ne pas dire très récent) est un exercice qui n’est pas toujours facile à réaliser, le recul étant de rigueur. Pour info, le cinéma américain (à une exception près) a commencé à s’intéresser au 11 septembre, cinq ans après les tragiques et Novembre, le prochain film de … Lire la suite Notre Dame brûle : la Cathédrale infernale

Les meilleures : aimer, un tabou ?

Lina El Arabi est une actrice française assez méconnue même si certains ont dû sans doute la découvrir dans Familly Business sur Netflix. Une comédienne discrète donc mais qui dégage quelque chose d’assez fort, cela fut notamment le cas dans Noces, où elle incarne une Belge d’origine pakistanaise promise à un mariage forcé.  Son nouveau … Lire la suite Les meilleures : aimer, un tabou ?

Suprêmes : Si NTM m’était conté…

NTM. Trois lettres qui résument à elles-seules, l’âge d’or du rap et du hip-hop français. Trois lettres derrière lesquelles se cachent deux personnages hauts en couleur avec leur énergie débordante mais également leurs excès multiples, très souvent médiatisés. Un groupe qui a marqué la décennie 1990 et qui reste toujours aussi mythique. Tout commence en … Lire la suite Suprêmes : Si NTM m’était conté…

Les Olympiades (Paris XIII°) : équation amoureuse

Jacques Audiard est un cinéaste qui a l’avantage de proposer des projets divers et variés, assez actuel même si, pour être tout à fait honnête avec vous, je n’ai pas eu l’occasion de voir l’ensemble de ses films, à l’exception notable de Dheppan, son long-métrage de 2015 pour lequel il a obtenu la Palme d’Or et … Lire la suite Les Olympiades (Paris XIII°) : équation amoureuse

La troisième guerre : Sentinelle

Anthony Bajon prend progressivement du galon dans le cinéma français. Capable de jouer des rôles comiques comme dramatiques, l’acteur de 27 ans (il ne les fait pas ou alors c’est moi qui vieillit davantage ^^’) détonne et réussit à dégager quelque chose de particulier. Son dernier film ne fait pas exception Nous sommes à Paris. … Lire la suite La troisième guerre : Sentinelle

Médecin de nuit : cas de conscience(s)

[AVERTISSEMENT] Ce film fait partie de la sélection Cannes 2020 Vincent Macaigne fait partie de ces acteurs qui me décident d’aller voir un film – même si la bande annonce et le scénario jouent un rôle tout aussi important, pour ne pas dire prépondérants ^^’ – tant l’homme est à l’aise dans la comédie que dans des … Lire la suite Médecin de nuit : cas de conscience(s)

La daronne : pure deal

Isabelle Huppert est une actrice complète et qui déteint aussi bien dans le drame comme dans la comédie, ce qui lui donne un statut particulier.  La daronne ne déroge pas à la règle et c’est avec cette idée que je suis parti, intéressé et confiant, découvrir le nouveau film de Jean-Paul Salomé. Isabelle Huppert incarne … Lire la suite La daronne : pure deal

La nuit venue : âmes sœurs, âmes perdues

[AVERTISSEMENT] A quelques jours de la réouverture tant attendue des cinémas, le cinéphile que je suis continue de découvrir des avant-premières en ligne, dans le cadre du Champs Elysées Film Festival qui s’est achevé il y a quelques jours. Après Jumbo et ma critique à venir de A l’abordage de Guillaume Brac, un topo sur … Lire la suite La nuit venue : âmes sœurs, âmes perdues