Irresistible : la politique comme on l’aime ! ;)

La politique est souvent l’affaire de convictions, de communication mais aussi de coups bas et autres dossiers. Souvent, on ne recule devant rien pour gagner et avoir le dernier mot, et il y a parfois une part d’égo à satisfaire. Gary Zimmer est conseiller politique pour le parti démocrate. C’est l’homme qui murmure à l’oreille … Lire la suite Irresistible : la politique comme on l’aime ! 😉

La Bonne épouse : quand la (future) ménagère de moins de 50 ans se rebiffe

A l’heure où on revendique de façon plus concrète, l’égalité femmes/hommes, certains épisodes de notre histoire récente nous rappellent que nous venons de loin et que certaines choses qui nous paraissent superflues et impensables aujourd’hui, avaient tout simplement cours il y a quelques années sans que personne ne moufte… ou presque. Nous sommes en 1967 … Lire la suite La Bonne épouse : quand la (future) ménagère de moins de 50 ans se rebiffe

Forte : une (seule) barre de rire

[AVERTISSEMENT] Forte devait sortir le 18 mars dernier. Cependant – et vous devez aisément vous en douter – le COVID19 est passé par là et le gouvernement a imposé la fermeture des salles de cinéma jusqu’à nouvel ordre. Après réflexion, la production et la réalisatrice du film ont décidé de rendre disponible le film sur … Lire la suite Forte : une (seule) barre de rire

Mes jours de gloire : Antoine ou le syndrome de Peter Pan

Vincent Lacoste est un acteur que j’apprécie de plus en plus. Outre son look d’éternel ado, je suis de plus en plus séduit par son jeu, l’homme étant à l’aise aussi bien dans la comédie (Jacky au royaume des filles, Lolo) que dans le mélancolique, voire le drame (Amanda). Quelqu’un de complet donc, le genre … Lire la suite Mes jours de gloire : Antoine ou le syndrome de Peter Pan

Ducobu 3 : la triche en chantant

Je vais vous faire une confidence. Je suis un fan de bande dessinée et notamment ceux du Journal de Mickey, bien que je n’ai pas de préférence particulière. Aussi, c’est avec plaisir que le cinéphile de 34 ans que je suis est parti voir le troisième volet des aventures de L’élève Ducobu, ce personnage imaginé … Lire la suite Ducobu 3 : la triche en chantant

Le lion : DanyBoon, le professionnel ?

Lorsque je vois un DanyBoon, j’ai toujours une appréhension. Non pas qu’il soit particulièrement mauvais – certains font pire ! – mais bon ! Avec le réalisateur de Bienvenue chez les Ch’tis – son plus gros succès jusqu’ici – on a le sentiment qu’il fait toujours et encore la même chose. Aussi, c’était sans grande conviction – … Lire la suite Le lion : DanyBoon, le professionnel ?

Bad Boys for life : comme au bon vieux temps !  

Faire une suite est un exercice qui n’est pas à la portée de tous, tant les chances de se ramasser ne sont pas négligeables. Nombreux sont celles et ceux qui ont réalisé l’opus de trop, celui qui n’apportait rien, sinon quelques billets pour les studios. Aussi, lorsque le troisième volet de Bad Boys était enfin … Lire la suite Bad Boys for life : comme au bon vieux temps !  

Selfie : notre Portable, qui est aux cieux !

C’est un objet qui a su se rendre indispensable au fil du temps et de ses nouvelles fonctionnalités. On le sort partout, on se connecte pour un oui ou pour un non, on note une prestation, un service, des gens, plus qu’un simple assistant, il est devenu notre meilleur ami, pour le meilleur… comme pour … Lire la suite Selfie : notre Portable, qui est aux cieux !

Les vétos : choix de carrière

Lorsqu’on est fraichement diplômé, c’est tout naturellement qu’on pense à la suite, à savoir sa vie professionnelle. Sans se douter qu’un imprévu arrive et vienne, par définition, tout bouleverser. La question est de savoir si on prêt à tout quitter et notamment un certain confort, surtout lorsqu’on n’a que 24/25 ans ? C’est ce qui arrive … Lire la suite Les vétos : choix de carrière

Play : rembobinage

Parfois, on aimerait bien revenir sur des moments-clé de notre vie, ces instants qui ont eu une influence, le plus souvent capital, sur la suite des choses. Histoire d’y voir plus clair, comme si on regardait un film et qu’on se met à rembobiner et tout reprendre depuis le début. Nous sommes en 1993. Max … Lire la suite Play : rembobinage