Irréductible : fonctionnaire à la vie, à la mort !

Je ne suis pas un fan particulier de Jérôme Commandeur. Enfin, je n’ai rien contre lui juste que je n’ai pas trop l’habitude de le découvrir dans ses œuvres, ce qui explique sans doute pourquoi j’ai une certaine distance. 

Une distance qui néanmoins ne m’a pas empêché de découvrir son nouveau film. Un film qui s’attaque à celles et ceux qu’on adore dénigrer : les fonctionnaires. Sur ce point, Jérôme Commandeur n’a rien inventé puisque les Chevaliers du Fiel avaient sorti en 2018 et 2019 deux volets des Municipaux, s’inspirant de leurs sketches sur les fonctionnaires territoriaux. Le genre de film sympa mais qu’on aura vite fait d’oublier.

Nous sommes à Limoges. Vincent Peltier est un homme heureux. Il est agent à l’Office national des forêts, accomplissant un rêve de gosse : devenir fonctionnaire et tout ce qui va avec, à savoir la sécurité de l’emploi, les congés, les primes et autres avantages. Une « belle vie » qui risque cependant d’être un lointain et douloureux souvenir. Le ministre de la Fonction Publique, Roselyn Bacheron, a décidé de mettre en œuvre d’un plan de révision des effectifs, afin de réorganiser les services de l’État. Comprendre en réalité, pousser les agents soit à être muté ailleurs, soit à quitter la fonction publique avec un chèque à la clé. Pour ce faire, Isabelle Bailiencourt, inspectrice au ministère particulièrement zélée, a pour mission d’ « encourager » fortement Vincent à quitter son poste de fonctionnaire. C’est sans compter sur la volonté farouche de ce dernier de s’accrocher à son siège. Qu’à cela ne tienne, Vincent est muté de poste en poste, le ministère espérant qu’il finira bien par craquer un jour… 

Pour être honnête, je n’attendais rien à ce film, d’une part parce qu’il était porté par Jérôme Commandeur, et d’autre part, il y avait fort à parier que ce long-métrage serait un ramassis de cliché et autres conneries sur les agents de la fonction publique, ces femmes et hommes que l’on considère comme des privilégiés et qui s’accrochent à leurs acquis, comme une moule sur un rocher. 

Irréductible tient effectivement ses promesses, notre héros étant envoyé dans les postes et les missions les plus improbables, ce qui ne semble pas poser problème à Vincent, bien au contraire, malgré les relances sonnantes et trébuchantes d’Isabelle Bailiencourt pour l’encourager à partir. La fonction publique, c’est plus qu’un choix ou une vocation, c’est une religion qu’il convient de défendre coûte que coûte ! Vincent, bien conseillé par un syndicaliste tout aussi caricatural, est un irréductible qui tient à son statut et qui ne le lâchera pas, même pour un chèque !

Pourtant, si le nouveau film de Jérôme Commandeur se veut caricatural à souhait, je dois bien vous avouer qu’il m’a agréablement surpris, au point de me faire rire. Sans doute l’absurde de la situation mais aussi une capacité à faire dans la dérision, en particulier de nous-mêmes, avec cette question en filigrane : l’herbe est-elle vraiment plus verte qu’ailleurs ? Car si on peste sur les fonctionnaires, au final ce sont eux qui nous permettent d’avoir un service public qui existe tout simplement ! 

C’est la question que pose Jérôme Commandeur et qui rend son film drôle même si je vous l’accorde, ce n’est pas non plus le film de l’année ! Une bonne surprise donc (même si certains me diront sans doute que je m’emballe un peu trop ^^’) 

Irréductible

Un film de : Jérôme Commandeur

Avec : Jérôme Commandeur, Laetitia Dosch, Pascale Arbillot, Gérard Darmon, Christian Clavier, Esteban… 

Pays : France

Genre : Comédie

Durée : 1h26

Sortie : 29 juin

Note : 13/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s