Tom : vie de famille

Il y a quelques jours à peine, on a avait (re)découvert Nadia Tereszkiewicz en nounou pulpeuse dans Babysitter, comédie canadienne (enfin, québécoise) sur fond de pensée et de contexte post-Me Too. 

Changement de cap pour l’actrice franco-finlandaise, dans un registre un peu plus mélancolique. Nous sommes dans le Nord-Pas de Calais. Tom est un garçon d’une dizaine d’années. Il vit avec Jocelyne, surnommé Joss, dans un mobil-home non loin du village, en lisière de forêt. Tom, c’est un peu l’homme de la maison. Il ne connaît pas son père, parti avant sa naissance. Une situation qui ne semble pas trop peser sur Joss. Elle a eu son fils lorsqu’elle était adolescente, mais elle s’est toujours débrouillée. Elle est même fière de son bonhomme qui travaille bien à l’école, elle qui est fâchée avec les études. Malgré tout, cet équilibre tient, Joss et Tom prennent soin de l’autre. Un jour, un dénommé Samy fait irruption (au sens propre comme figuré) dans la vie de Joss mais également de Tom. Qui est-il ? Que veut-il surtout ? C’est dans ce contexte que Tom fait la connaissance d’une vieille dame, une rencontre qui pourrait bien avoir un impact sur sa vie mais aussi de sa mère. 

Comme je l’indiquais dans le synopsis, Joss a eu Tom très jeune et n’a pas vraiment profité de sa jeunesse. Mère célibataire, elle tente malgré tout à trouver un équilibre entre l’éducation de son fils mais aussi sa vie de femme, d’autant qu’elle ne passe pas inaperçue. Joss est, en effet, belle, se fait régulièrement draguer mais ne semble pas tellement y prêter attention. L’homme de sa vie, c’est son petit gars, c’est sa fierté, son motif de satisfaction, elle qui n’en a pas beaucoup. Menant en effet, une vie précaire, allocataire de Pôle Emploi, Joss ne sait pas trop où elle va et encore moins où elle veut aller, ce que Tom ne manque pas de remarquer d’ailleurs. 

A ce propos, on est frappé par la maturité de ce garçon qui a une relation forte avec sa mère. En l’absence d’un père qu’il ne connaît pas (et qu’il n’a jamais connu), Tom, c’est à la fois le fils mais aussi le protecteur de Joss. C’est lui qui permet à cette dernière de tenir malgré l’adversité et donc de ne pas se laisser aller, voire abandonner. 

Aussi, lorsque Samy débarque, c’est clairement tout l’équilibre que Tom et Joss avaient construit qui se retrouve soudainement mis en cause. Samy, c’est quelqu’un qui, en toute évidence, fait partie du passé de Joss, un passé qu’elle aimerait bien oublier, elle qui s’est toujours montrée résiliente, vaille que vaille. Face à Samy, Tom a pour réflexe logique de protéger sa mère. Une question demeure toutefois : et si Samy était celui qui pouvait apporter quelque chose à Joss mais surtout à Tom ?

Contenant juste qu’il faut pour être efficace, Tom est un film mélancolique mais agréable à découvrir, ce qui fait du bien également ! 

Tom 

Un film de : Fabienne Berthaud

Avec : Nadia Tereszkiewicz, Tanguy Mercier, Félix Maritaud, Claudine Acs, Florence Thomassin, Stanley Weber… 

Pays : France

Genre : Drame

Durée : 1h27

Sortie : 11 mai

Note : 14/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s