Ténor : une voie en or

 La vie est souvent faite de surprises, de moments inattendus qui peuvent tout bouleverser. Bon, ok ! La formule est bateau, très simple (pour ne pas dire simpliste) mais c’est (vraiment) une réalité. 

Prenez l’exemple d’Antoine. Antoine est originaire de Seine-Saint-Denis. Rappeur confirmé, il participe de temps à autre à des « battles », tout en poursuivant ses études de comptabilité et son job de livreur de sushis. C’est justement lors d’une de ses livraisons à l’Opéra Garnier qu’il tombe sur un groupe de ténor et de cantatrices en devenir. Suite à une prestation improvisée (par la force des choses), il est repéré par Madame Loyseau. Cette dernière, persuadée de trouver en Antoine une qualité rare, le convainc de rejoindre son cours. Le jeune homme, réticent au départ et considérant qu’il n’a pas sa place, finit néanmoins par accepter. Reste encore gérer cette nouvelle passion notamment vis-à-vis de ses amis à la cité. 

Le chant lyrique est un art qu’on pourrait considérer comme élitiste tant il n’est pas accessible à tous. C’est du moins ce qui pensait Antoine au moment où Madame Loyseau lui propose de rejoindre son cours. Antoine vient en effet de Seine-Saint-Denis, le rap est un univers qu’il connaît parfaitement et pour lui le monde de l’opéra, c’est un monde à part, pour lequel il n’est pas appelé. C’est sans compter sur son talent et la puissance de sa voix, une voix qui ne demande qu’à éclore, s’exprimer. Madame Loyseau, l’a bien compris et compte bien faire émerger ce timbre quitte à bousculer Antoine dans ses certitudes. Madame Loyseau est du genre, coriace (assez coriace on va dire même !) car elle est persuadé qu’Antoine a toute sa place dans le chant lyrique. Elle se fiche qu’il vient de banlieue, ce qui compte c’est qu’il prenne conscience de son talent et qu’il l’exploite !

Encore faut-il qu’Antoine soit lui-même convaincu de la démarche, lui qui vit avec son grand-frère. Un grand-frère protecteur (en l’absence de leur mère) même si le plus souvent, il flirte avec l’illégalité. Antoine vit dans une cité avec ses codes, et il pense que ses amis, ses camarades ne comprendraient tout simplement pas le fait qu’il suive des cours de chant lyrique, voire qu’il chante de l’opéra. Une nouvelle fois, ce sont deux mondes à part, et Antoine devra en tenir compte s’il ne souhaite perdre son identité et surtout se perdre. 

Bon rythme, synopsis simple sans pour autant être trop simple, Ténor raconte l’histoire d’un jeune homme qui se cherche afin de mieux trouver sa voie et sa voix, tout en n’oubliant pas d’où il vient. C’est d’ailleurs la meilleure façon d’avancer dans la vie. 

Ténor

Un film de : Claude Zidi Junior

Avec : Michèle Laroque, MB14, Guillaume Duhesme, Maéva El Aroussi, Samia Decazza, Marie Oppert, Roberto Alagna… 

Pays : France

Genre : Comédie

Durée : 1h41

Sortie : 4 mai

Note : 15/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s