La Culture, grande absente de la Présidentielle ?

Emmanuel Macron et Marine Le Pen lors du traditionnel débat d’entre-deux-tours, le 20 avril dernier.

Alors que nous, Français, apprêtons à élire notre futur(e) président(e) de la République, un constat s’impose à l’issue d’une campagne particulièrement terne, pauvre et sans saveur. Les questions relatives à la culture, et notamment au cinéma, furent purement et simplement ignorées par l’ensemble des douze candidats à la présidentielle. Pire, elles furent aux abonnés absents lors du traditionnel débat d’entre deux tours qui a opposé le chef de l’État sortant Emmanuel Macron à la chef de file du Rassemblement national, Marine Le Pen. 

Il y avait pourtant tant à dire, et même à proposer sur la question culturelle dans un contexte où le secteur poursuit sa convalescence après deux années spécialement pénibles. C’est notamment le cas pour nos salles obscures qui malgré un quasi-retour à la normale, peinent encore à retrouver leur niveau de fréquentation d’avant la crise. Après une période COVID particulièrement difficile, il aurait été intéressant de voir, ce que les deux prétendants encore en lice à la course à l’Élysée avaient à proposer en la matière. 

Il suffit pourtant de faire une recherche rapide sur le net pour en savoir un peu plus. Si Emmanuel Macron, tout comme Marine Le Pen (ce qui est nouveau en soi) entendent tous deux maintenir le statu quo relatif aux intermittents du spectacle, les deux finalistes divergent sur la question des financements et de l’investissement. Si la candidate d’extrême-droite reste dans la vague dans ses intentions, elle entend s’appuyer sur la Francophonie comme levier au service du rayonnement culturel de la France, tout particulièrement en Afrique. De son côté, le candidat soutenu par La République en Marche (LREM), Agir, le Parti radical, Territoires de Progrès (TdP) et le Mouvement démocrate (Modem) promet de défendre l’exception culturelle française à travers l’instauration d’un nouveau système de financement permettant d’avoir « un cinéma français fort », sans plus rentrer dans les détails, toutefois. 200 millions d’euros seraient également débloqués afin de promouvoir les industries « créatives et culturelles » au niveau international. 

Concernant l’accès à la culture, si Marine Le Pen ne donne pas d’indications particulières, hormis la création d’un service national du patrimoine, Emmanuel Macron souhaite élargir le Pass culture dès le collège et la 4ème. Pour rappel, le Pass culture permet dès l’âge de 15 ans d’accéder à une large palette d’œuvres numériques et cinématographiques. Il permet également d’accéder aux salles obscures via l’offres des multiplexes et l’application dédiée. Une mesure en place depuis le 1er janvier 2022 qui peine encore à se faire connaître, du plus grand nombre. 

Siège de France Télévisions, esplanade Henri de France, Paris (XV)

Enfin, si Emmanuel Macron et Marine Le Pen s’accordent tous les deux sur la suppression de la redevance télé, il convient de rappeler qu’une éventuelle abolition, outre le fait qu’elle ne fasse pas l’unanimité – c’est le cas de le dire ! – aurait immanquablement un impact sur la création audiovisuelle mais également cinématographique. En effet, la contribution à l’audiovisuel public est source de garantie pour les chaines publiques en particulier dans la production et le financement de films, moyennant quelques contreparties et concessions. Une éventuelle réforme voire une possible privatisation (idée soutenue par Marine Le Pen) du service public audiovisuel ne serait donc pas sans conséquences pour notre cinéma, notamment pour les productions indépendantes. 

Autant de propositions et de mesures qu’on aurait aimé voir expliquées et développées par les deux candidats à la présidentielle notamment lors de leur seule et unique confrontation télévisuelle, le 20 avril dernier. A l’heure où l’industrie du cinéma se pose des questions, voire exprimer une certaine exaspération, force est de constater que la culture demande une fois encore, un sujet secondaire des responsables politiques. 

Bien dommage, tout en espérant que cela vous ait aidé à faire votre choix (même s’il y a pas photo !^^’)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s