Entre les vagues : meilleures amies, soeurs de coeur

Il va sans dire, Deborah Lukumuena a fait un sacré bout de chemin depuis Divines, film où je l’ai découvert pour la première fois, en 2016, et pour lequel elle a obtenu le César du meilleur second rôle féminin l’année suivante. 

Celle qui est également à l’affiche de Robuste, nous présente une histoire, celle d’une très forte amitié entre Margot et Alma. Toutes deux sont proches de la trentaine et ne rêvent que d’une chose : devenir comédiennes. Elles enchainent donc les castings et autres auditions. La chance semble enfin être au rendez-vous lorsqu’Alma décroche le rôle principal dans une pièce de théâtre qui raconte l’arrivée d’une immigrante italienne à New-York au début du XX° siècle. Même si Margot ne sera que sa doublure (en capacité de la remplacer le cas échéant), cette dernière est sincèrement ravie pour sa meilleure amie, sa sœur de cœur. Cette belle harmonie est remise en cause lorsque Margot apprend quelque chose au sujet d’Alma qu’elle ignorait totalement. Une révélation qui n’aura, cependant pas raison du lien très fort qui les unit, bien au contraire. 

Les sœurs de cœur. Ces amies que vous considérez comme une partie de vous, avec qui vous pouvez tout (vous) dire, tellement vous vous comprenez. C’est justement le cas de Margot et d’Alma, qui se connaissent depuis des années et qui partagent cette folle envie de monter sur les planches et de devenir (pourquoi pas ?) des vedettes. On pourrait se dire que la concurrence, voire la rivalité pourrait constituer un obstacle majeur à terme, surtout si elle vise le même objectif. Or, il n’en est rien, bien au contraire ! Margot et Alma font les 400 coups, sont souvent de mèche, et sont surtout complémentaires. Elles partagent la même passion, elles aiment faire la fête, elles connaissent les mêmes galères et aspirent au même rêve. 

Aussi lorsqu’Alma doit affronter une épreuve personnelle, Margot est bien évidemment là. Elle est là pour soutenir sa sœur de cœur, faire en sorte qu’elle soit prête le jour J pour monter sur les planches. Toutefois, difficile de ne pas penser également à soi dans ces circonstances. Margot s’est toujours montrée loyale envers Alma. C’est d’ailleurs tout le défi : comment s’investir dans cette amitié tout en ne s’effaçant pas ? 

C’est cette équation que devra résoudre la jeune femme tout au long du film, ce qui n’empêchera pas les deux femmes rester connectées. Leur amitié, c’est le signe évident de ce lien indéfectible que ni le théâtre, ni d’autres circonstances ne reviendront remettre en cause. Au contraire, c’est l’union, à la vie à la mort ! 

Comique, tragique, tragicomique, Entre les vagues, c’est l’hommage à ces « amisoeurs » qui s’épaulent, se soutiennent et combattent ensemble jusqu’au bout, plaçant la fidélité tout en haut de leurs valeurs. Deborah Lukumuena est tout simplement bouleversante tout comme Souheila Yacoub. Ces deux-là se sont effectivement trouvées, ce qui rend le film authentique et sincère

Un film de : Anaïs Volpé

Avec :  Souheila Yacoub, Déborah Lukumuena, Matthieu Longatte, Sveva Alviti, Angélique Kidjo…  

Pays : France

Genre : Drame

Durée : 1h40

Sortie : 16 mars 

Note : 14/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s