Mes très chers enfants : renouer le contact (de façon très intéressée)

Cela fait partie du cycle de la vie, un jour vos enfants quittent le nid familial pour bâtir leur propre vie. Naturellement, vous vous voyez moins, vous vous parlez moins, même si cela n’empêche d’avoir des nouvelles ci et là. Une situation que certains parents apprécient, d’autres moins, voire beaucoup moins à l’instar de Chantal et Christian. 

Chantal et Christian ont deux enfants, Sandrine et Stéphane qui ont quitté le cocon familial il y a une dizaine d’années. Si naturellement, ils aiment leurs parents, le boulot, la vie quotidienne et autres circonstances de la vie font qu’ils consacrent de moins en moins de temps à leurs paternels. Une situation qui ne cesse d’agacer la mère qui se démène pour avoir un minimum de temps avec ses progénitures et qui se sent délaissée, malgré l’attitude rassurante de son mari qui cherche à temporiser. Un soir, c’est l’annonce de trop. Après celle de Sandrine qui préfère fêter son anniversaire avec ses copines alors que ses parents l’attendaient pour diner, c’est l’aîné qui dit à ses parents qu’il ne sera pas là à Noël pour cause (officiellement) de séminaire à Courchevel. Dépités, Chantal et Christian ont soudain une idée ingénieuse : faire croire à leurs enfants qu’ils ont gagné au loto. La supercherie fonctionne comme sur des roulettes, les enfants accourent. Cependant combien de temps durera encore cette farce qui risquerait bien de se retourner contre eux ?

Pour être honnête, j’avais quelques appréhensions sur ce film, je m’attendais à une comédie plate, convenue, sans saveur et prévisible, comme le cinéma français sait très bien les faire. Cependant, et à ma grande surprise, le nouveau projet d’Alexandra Leclère tire habilement son épingle du jeu tant il n’est pas avare en messages. Bien évidemment, on rit (assez) pas mal dans cette histoire où on voit les deux enfants du couple revenir comme par magie auprès de leurs parents. Curieusement, Sandrine et Stéphane ont du temps de disponible pour passer les voir et leur consacrer du temps. Il fut dire que l’argent à ce quelque chose de magique, mystérieux qui font que les gens rappliquent subitement. Chantal et Christian s’en amusent avec délice et s’amusent du comportement soudain très intéressé de leurs enfants, ce qui en dit long sur eux-mêmes ! 

Toutefois, n’est-ce pas, malgré tout, pour Chantal et Christian de retrouver enfin leurs enfants ? Si le mensonge est là, le manque lui est réel et c’est notamment vrai pour la mère de famille pour qui ne plus voir ses enfants régulièrement lui fait de la peine. C’est le message que nous envoie la réalisatrice : lorsqu’on grandit et qu’on quitte le nid, on tourne peu à peu le dos à ses parents car pris par notre vie professionnelle, personnelle voire familiale. Voir ses parents, les appeler ne serait-ce que pour dire « bonjour, comment tu vas ? » de manière tellement désintéressée, cela est vu comme un fardeau, alors que cela ne devrait pas l’être justement ! 

Avec une rythme correct et une durée qui l’est tout autant, Mes très chers enfants évoque, sous le prisme de la comédie, un sujet pourtant assez sérieux : celles des relations que les enfants entretiennent avec leurs parents une fois qu’ils volent de leurs propres ailes. Une façon de dire que même si on mène sa propre vie, ils ont toujours besoin de nous comme on va besoin d’eux, ainsi va la vie ! 😉

Mes très chers enfants

Un film de :  Alexandra Leclère

Avec : Josiane Balasko, Didier Bourdon, Marilou Berry, Ben, Esteban, Joséphine de Meaux… 

Pays : France

Genre : Comédie

Durée : 1h35

Sortie : 15 décembre 

Note : 14/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s