Les amours d’Anaïs : La liste de ses envies

Anaïs Demoustier poursuit son (petit) bonhomme de chemin cinématographique. Une actrice talentueuse, attachante qu’on aime regarder, suivre et redécouvrir. C’est exactement le cas dans Les amours d’Anaïs. On pourrait penser que le film a été fait sur mesure pour elle même si je pense qu’elle campe un personnage bien différent de ce qu’elle pourrait être dans la vie. 

Nous sommes à Paris. Anaïs est une thésarde d’une trentaine d’années. Elle vit seul dans l’appartement qu’elle avait loué avec son compagnon Raoul. Enfin, son ex-compagnon… en réalité on ne sait pas trop ! Anaïs, elle-même ne sait plus si elle est en couple ou pas ! Elle vit à 100 à l’heure, et comme tout étudiant qui se respecte n’a pas un sou ! Un jour, elle rencontre Daniel. Daniel est un homme marié qui tombe sous le charme d’Anaïs et réciproquement. Daniel est le mari d’Emilie, une célèbre autrice qu’Anaïs apprécie tout particulièrement. Plus qu’apprécier même ! Par un concours de circonstances, elle sèche son séminaire pour rejoindre Émilie et un congrès d’auteurs en Bretagne. L’occasion pour elle de se rapprocher de la femme de Daniel et vivre ses passions. 

Anaïs est une trentenaire qui est un véritable bulldozer. Elle écarte tout sur son passage, elle vit à 300 à l’heure ! C’est du moins la première impression que l’on a lorsqu’on rencontre le personnage pour la première fois. Elle parle vite, enchaîne les sujets de discussion, bordélique, voire très bordélique aussi bien en amour que dans le reste, ce qui peut agacer à première vue. Toutefois, cela a aussi son charme et ce côté un peu fofolle, pas très ordonné, voire maladroit plaît à certains. Elle est souvent cash dans ce qu’elle fait, souvent sans retenue, ce qui peut dérouter bon nombre de personnes mais fait qu’elle est irrésistible au bout du compte !

Anaïs est une jeune femme qui, en effet, suit ses envies. Suivre le schéma classique, à savoir être en couple et vivre ensemble ? Non ! D’ailleurs, elle a essayé avec Raoul mais ça n’a pas marché ! Exprimer ses envies, la liste de ses envies ? Oui, en revanche. Anaïs est une femme qui aime, tel une abeille qui butine ci et là, c’est la meilleure façon pour elle de se tenir libre. Sans doute aussi, une façon, probablement inconsciente de se protéger. Pour elle, l’amour, ça se vit dans l’instant présent et en fonction de ce qu’elle ressent ! 

Film plutôt sympathique et d’une durée correcte, Les amours d’Anaïs se veulent sans prétention, malgré quelques lenteurs. Anaïs Demoustier occupe le devant de la scène, comme si ce film a été pensé quasi-exclusivement pour elle, laissant Denis Podalydès et Valéria Bruni-Tedeschi à distance respectable, mais pas trop. 

Les amours d’Anaïs

Un film de : Charline Bourgeois-Tacquet

Avec : Anaïs Demoustier, Valeria Bruni Tedeschi, Denis Podalydès, Christophe Montenez, Grégoire Oestermann… 

Pays : France

Genre : Comédie, Romance

Durée : 1h38

Sortie : 15 septembre

Note : 12/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s