Boite noire : percer le mystère

Pierre Niney est un acteur que j’apprécie de plus en plus et qui tisse tranquillement sa toile dans le paysage cinématographique. C’est donc en toute cohérence, tout naturellement et avec plaisir que je suis parti découvrir son long-métrage qui tire assez bien son épingle du jeu, vous allez vite comprendre pourquoi et comment. 

Mathieu Vasseur est technicien au Bureau d’Enquêtes et d’Analyses (BEA), l’instance qui fait la lumière sur les accidents d’avion dans le civil. C’est un homme méthodique, qui a le sens du détail, des fois un peu trop, selon certains notamment sa hiérarchie. Il est cependant promu enquêteur par Philippe Rénier, le directeur. Ce n’est pas tellement une promotion en réalité car est appelé en l’absence de Victor Pollock, le responsable en chef alors qu’un drame vient de se produire. Un 747 de la compagnie European Airlines, reliant Dubaï à Paris, s’écrase dans les Alpes. Il n’y aucun survivant. Mathieu est chargé d’étudier avec précision et minutie le contenu des boites noires afin de comprendre et de déterminer ce qui s’est vraiment passé à bord. Il ne se doute pas, une seule seconde, que son enquête, va le mener loin, très loin !

Que s’est-il (vraiment) passé dans le vol qui reliait Dubaï à Paris, en cette nuit d’octobre 2020 et quelles sont les responsabilités à déterminer ? C’est le mystère que doit résoudre Mathieu au moyen des seuls outils dont il a à sa disposition : son ouïe et un sens de la déduction. A première vue, la cause de cette catastrophe qui a couté la vie à 300 passagers et membre d’équipage semble toute trouvée, il s’agit d’un horrible attentat. Très rapidement cependant, le jeune technicien exprime des doutes, de sérieux doutes sur les causes de cette tragédie, allant même jusqu’à penser que les boîtes noires ont été falsifiées. Comment étayer cette hypothèse, sans passer pour un complotiste, voire un fou ? Mathieu le sait, c’est une course contre la montre qui s’engage et il n’a que très peu de temps (et d’alliés) pour apporter les preuves de ses accusations. 

D’autant que certains ne voient pas d’un bon œil la nomination de Mathieu à la tête de l’enquête. Au sein du BEA, il est vu comme un solitaire, qui voit des détails partout au risque de se disperser. Même ses amis et surtout sa femme, Noémie, peinent à le croire. Contre vents et marées, Mathieu doit démontrer son hypothèse d’autant que derrière l’enquête se cachent plusieurs acteurs avec des intérêts multiples et le plus souvent incompatibles avec la vérité. 

Malgré ses 2h10 au compteur, Boite noire est rondement mené, nous promettant même un dénouement assez inattendu. L’occasion pour Pierre Niney (si amoureusement adulé par ma collègue blogueuse Oriane ^^’) de retrouver Yann Gozlan, six ans après Un homme idéal, un film du même acabit qui avait lui aussi son lot de surprises et de retournement de situation. 

Pierre Niney, bien aidé par une distribution de premier ordre (Lou de Laage, André Dussollier…) est décidément en forme ! 😉 

Boite noire

Un film de : Yann Gozlan

Avec : Pierre Niney, Lou de Laâge, André Dussollier, Sébastien Pouderoux, Olivier Rabourin, Guillaume Marquet, Medhi Djaadi, Anne Azoulay, André Macron… 

Pays : France

Genre : Thriller, Drame

Durée : 2h10

Sortie : 8 septembre

Note : 16/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s