Ibrahim : tu seras un homme…

[AVERTISSEMENT] Ce film fait partie de la sélection Cannes 2020

Samir Guesmi est un acteur que j’ai découvert il y a quelques années et que j’apprécie, du moins que je trouve très sympathique. Aussi, lorsque j’ai appris qu’il sortait son premier film en tant que réalisateur, la curiosité et le synopsis ont suffi pour que je découvre Ibrahim

Ibrahim est un garçon de 17 ans. Il vit avec son père, Ahmed, dans une cité HLM non loin du boulevard des Maréchaux à Paris. Ahmed travaille comme écailler dans un restaurant situé près de la place de l’Opéra. Cet homme, discret, sérieux et travailleur, rêve de passer serveur. Ahmed travaille dur au point qu’il a économisé pour se payer des implants dentaires, une façon pour lui de monter en grade. De son côté, Ibrahim traine souvent avec Achille. Ils sont tous les deux en lycée technique, et passent le bac à la fin de l’année. Cependant, plutôt que de préparer l’examen et aller en cours, Ibrahim et Achille préfèrent faire les 400 coups et commettre quelques larcins. Un jour, Ibrahim est pris en flagrant délit et est conduit au poste. Son père ne dit rien et paie le montant de la télé qu’il a cassé en tentant de la voler. Tant pis si Ahmed fait une croix sur ses nouvelles dents et accessoirement sur le nouvel emploi qui allait avec. Conscient de sa bêtise, Ibrahim souhaite se racheter. Mais comment le faire lorsqu’on est sous influence permanente d’Achille ?

Les relations père-fils. Un classique du cinéma mais un classique toujours aussi agréable à explorer tant les histoires et les cas demeurent variés. Ibrahim est un garçon de 17 ans sous influence. Plutôt que de préparer le bac, il préfère trainer. De son côté, son père fait ce qu’il peut pour assurer un meilleur avenir à son fils et cela passe par ce poste de serveur. Plus qu’un simple changement, c’est une sorte de promotion et de récompense pour Ahmed dont la vie n’a pas toujours été simple. Ahmed s’occupe seul d’Ibrahim et il ne se plaint pas. Il assume son rôle de père en toutes circonstances. 

C’est exactement ce qu’il fait lorsqu’Ibrahim se retrouve au poste pour avoir volé un poste de télévision. Ahmed règle la dette même si cela implique qu’il fasse (encore) un sacrifice. Ibrahim exprime une certaine honte, non pas vis-à-vis de son père mais du fait qu’il s’est privé de son bien-être pour rattraper les bêtises de son fils. Ibrahim tente de se racheter mais il fait de manière maladroite. Entre père et fils, les relations se dégradent sans pour autant se briser. Une sorte d’entre eux quoi !

Malgré une durée assez courte – 1 heure 20 – Samir Guesmi nous raconte avec justesse cette histoire assez touchante et d’une certaine manière personnelle. Pas mal pour un premier film ! 

Ibrahim 

Un film de : Ibrahim 

Avec :  Abdel Bendaher, Samir Guesmi, Rabah Naït Oufella, Luàna Bajrami, Philippe Rebbot, Florence Loiret-Caille… 

Pays : France

Genre : Drame

Durée : 1h20

Sortie : 16 juin 

Note : 15/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s