Les 2 Alfred : start-up nation

[AVERTISSEMENT] Ce film fait partie de la sélection Cannes 2020

Le monde du travail est en constante évolution, je ne vous apprends rien. Il est de plus en plus concurrentiel et tout est bon pour se démarquer, parfois jusqu’à l’absurde.

Cette réalité, Alexandre l’apprend à ses dépens. Chômeur déclassé, il est père de deux jeunes enfants. Son couple traverse une crise au point que son épouse lui a laissé un ultimatum : prouver qu’il est capable de s’occuper de sa famille et être autonome financièrement. C’est avec cet objectif que notre demandeur d’emploi postule chez The Box, une start-up branchée et très jeune. L’entreprise est prête à le prendre à l’essai, à la condition qu’il respecte la consigne suivante : « No Child », comprendre « Pas d’enfant ». N’ayant guère le choix, Alexandre décide donc de mentir pour rejoindre la boîte. Pourra-t-il cependant garder son secret ? 

La start-up nation si chère à notre Président de la République ! Ce côté très friendly dans lequel tout le monde est à la cool, se tutoie et on est sans prise de tête, du moins en apparences ! Tellement cool que si on peut éviter d’avoir des enfants, c’est mieux ! Vous comprenez, on est plus productif et c’est mieux pour la carrière ! Ça a l’air absurde – voire très absurde ! – mais c’est pourtant dans cet atmosphère qu’Alexandre atterrit. On y parle process, team-building, on fait une réunion tout en arrosant les plantes et on fait des conference calls en anglais même si la quasi-totalité (du moins une grande partie) de l’assistance parle la langue de Molière ! 

Une façon assez claire et subtile pour les frères Podalydès de critiquer cette vision du monde du travail où derrière les grandes promesses de liberté, de « libéralisation des énergies » et autres novlangues, se cache une réalité peu reluisante que ces derniers ont voulu tourner en ridicule. Au nom de la start-up nation, et pour pouvoir rester en place après sa période d’essai, Alexandre est contraint de mentir, d’autant qu’il sait que son âge n’est pas un atout pour retrouver du travail.

Ce qui donne des situations assez cocasses dans lesquelles Alexandre fait tout pour cacher l’existence de ses deux bambins notamment à Séverine, sa supérieure, une femme à poigne qui ne jure que par la performance et les résultats. Une attitude qui cache en réalité une certaine pression, voire un mal-être. Cette pression, on la retrouve également chez Arcimboldo, un homme qui enchaîne les boulots les plus « curieux » les uns que les autres, autre illustration de cette start-up nation si chère à Emmanuel Macron et à La République En Marche. Une start-up nation dans laquelle les faux-semblants semblent en réalité légion, comme si tout le monde avait finalement quelque chose à cacher…

Avec un rythme assez agréable, Bruno et Denis Podalydès ont pris le prisme de l’humour et de la satire pour raconter une histoire absurde mais pas si absurde que cela en réalité. Juste réaliste ! 

Les 2 Alfred

Un film de : Bruno Podalydès 

Avec :  Denis Podalydès, Sandrine Kiberlain, Bruno Podalydès, Luàna Bajrami, Michel Vuillermoz, Philippe Uchan, Vanessa Paradis, Samuel Benchetrit… 

Pays : France

Genre : Comédie 

Durée : 1h36

Sortie : 16 juin 

Note : 14/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s