Mandibules : une histoire qui fait mouche

Quentin Dupieux fait un cinéma spécial. Très spécial diront certains, le genre qui fait qu’on aime ou qu’on aime pas. 

Personnellement, je n’ai jamais vraiment – jusqu’ici – réussi à trancher. Si j’ai trouvé certains de ses (courts) long-métrages très WTF, comme Réalité ou Le Daim, d’autres arrivent à tirer leur épingle du jeu, voire même me surprendre ! 

Mandibules fait partie de cette catégorie. Nous sommes quelque part dans le sud de la France, le Var précisément. Manu dort sur la plage lorsqu’un homme lui propose 500 euros en échange d’un service somme toute anodin : livrer un colis. Ne se posant vraiment pas de question, il vole une Mercedes et court voir son meilleur ami Jean-Gab. A peine partis, les deux compères découvrent une mouche géante dans le coffre. Loin de s’étonner, ni même d’en avoir peur, Manu et Jean-Gab ont une idée en tête : la dresser pour en tirer un maximum de bénéfices. 

J’imagine (déjà) ce que vous êtes en train de vous dire ! C’est une histoire à se prendre la tête pour rien, voire à dormir debout ! Dit comme cela, nous n’avez pas tout à fait tort ! Comme je vous le disais, le cinéma de Quentin Dupieux est spécial et il fait difficilement l’unanimité ! Ce qui ne m’a empêché d’aller découvrir son nouveau long, tout impatient de retrouver enfin l’ambiance et la chaleur d’une salle obscure après six mois de sevrage forcé. 

Manu et Jean-Gab sont, ce qu’on pourrait appeler, des simples d’esprit. En tout cas, ils n’emmènent pas large et on se demande pourquoi ils ont, non seulement, accepté cette mission mais surtout se sont mis en tête de dresser une mouche géante, plutôt que de fuir. C’est sans doute là que réside la clé du film et qui fait son charme : son côté absurde, pour ne pas dire vraiment absurde ! 

En effet, et à ma grande surprise, on rigole des personnages principaux mais aussi du côté ubuesque de la situation. C’est sans doute une façon assez subtile – comprendre en réalité « à la façon de Dupieux » – de porter un regard sur le monde et notre société actuelle. S’imaginer gagner sa vie grâce à une mouche, c’est le nouveau synonyme du zéro effort physique comme intellectuel. Une situation assez curieuse qui ne peut qu’affliger le spectateur mais curieusement le fait sourire, voire rire !

Comédie absurde donc, Mandibules étonne. Il faut dire que la prestation d’Adèle Exarchopoulos aide pas mal au film tant elle est remarquable et surtout bien trouvée. 

Je vous l’avais dit que le cinéma de Dupieux était spécial ! 

Mandibules

Un film de : Quentin Dupieux

Avec :  David Marsais, Grégoire Ludig, Adèle Exarchopoulos, India Hair, Roméo Elvis, Coralie Russier, Bruno Lochet… 

Pays : France

Genre : Comédie, Fantastique

Sortie : 19 mai 

Note : 14/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s