L’appel solennel

L’Eden, cinéma indépendant de Montmorency (Val d’Oise) – Crédit photo : « Au Ciné Ce Soir »)

Plus qu’appel, c’est un cri du cœur qu’actrices, acteurs, réalisatrices, réalisateurs, productrices, producteurs… bref l’ensemble des professionnels du cinéma français ont lancé mercredi dans les colonnes du Monde à l’adresse du Président de la République, avec pour simple mot d’ordre : la réouverture immédiate des salles de cinéma et de théâtre.

Pour eux, la situation est plus qu’inquiétante et le constat est sans appel. L’hibernation forcée des lieux de culture est injuste, inefficace et discutable. Elle met surtout en péril l’industrie cinématographique française et même notre culture nationale, victime des silences et de l’incohérence du gouvernement. En l’absence de décisions et d’actions fortes, le pire reste à craindre et donc à venir. 

C’est en effet un triste record, un record dont notre pays se serait bien passé et qu’il semble assumer dans une certaine indifférence, du moins de la part de l’exécutif. Depuis près de 120 jours, les cinémas de France et de Navarre sont portes closes. Plus aucune projection mais surtout aucune perspective de sortie, la faute à une ministre (inutile) de la Culture qui, malgré ses envolées lyriques et ses déclarations toutes convenues, montre une fois encore (pour celles et ceux qui en doutaient encore) qu’elle n’est décidément pas la femme de la situation, bien incapable de présenter un plan de match. 

Le multiplex CGR à Nanterre (Hauts-de-Seine) – Crédit photo : « Au Ciné Ce Soir »

Crise sanitaire oblige, les exploitants de salles se sont non seulement adaptés mais, qui plus est, ont joué le jeu d’un protocole sanitaire strict et (parfois) coûteux, condition sine qua none imposée par le Premier ministre pour garantir une sécurité dans les lieux de culture. Après le premier confinement du printemps 2020, on pensait que le pire était derrière nous et l’industrie pouvait espérer des jours meilleurs, en dépit d’une situation tendue, pour ne pas dire très tendue. D’ailleurs, les exploitants commençaient progressivement retrouver des couleurs niveau fréquentation et espéraient jouer sur leur spécificité face à l’appétit féroce et prédateur des plateforme de SVÀD qui, sans vergogne, ont profité de la situation.

La seconde fermeture mais surtout le manque de perspective témoigne, toutefois, d’un certain mépris affiché par l’exécutif qui depuis début janvier n’affiche aucune feuille de route, mettant professionnels et amoureux du cinéma dans un profond désarroi et une profonde déprime. On ne le dira jamais assez, le monde de la culture est conscient de la gravité de la crise actuelle, souhaite ardemment un retour à la vie normale et ne demande pas un traitement de faveur. Elle s’interroge à juste titre sur une stratégie illisible et surtout incompréhensible dans laquelle on considère les lieux culturels (et donc la culture) comme potentiellement dangereux mais où il n’est pas (trop) choquant d’aller faire la queue pour consommer ou prendre les transports en heure de pointe pour aller travailler. 

Un cinéma de Nice au moment de la réouverture en juin 2020

Une vision politique qui est loin d’être neutre et qui ne fait que ternir l’image de l’exécutif et la considération véritable qu’il porte au monde de la culture. Il est décidément loin le temps de la campagne présidentielle de 2017 où Emmanuel Macron promettait un plan d’envergure pour ce secteur et où il pouvait fièrement s’afficher avec plusieurs personnalités influentes. A l’heure où certains pays ou provinces envisagent la réouverture de leurs lieux culturels (c’est le cas de l’Allemagne) ou l’ont engagée (c’est le cas du Québec), la France, qui se targue d’être le pays de l’exception culturelle, reste droite dans ses bottes, se contentant de rustines et autres messages de compassion.

Une bien maigre consolation quand on sait ce qui est en train de jouer, c’est-à-dire, l’avenir même de notre cinéma, à l’heure où Netflix, Disney +, Amazon Prime Video et cie n’ont jamais aussi été puissants… avec la neutralité bienveillante du gouvernement ! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s