Parents d’élèves : une communauté spéciale

Nous sommes début octobre et la rentrée scolaire est déjà derrière nous. Certains d’entre vous ont accompagné leur(s) enfant(s) à l’école ou au collège pour une nouvelle année d’apprentissage et autres surprises. D’autres en profitent pour s’impliquer davantage dans la vie de l’établissement, on les appelle les parents d’élèves.

Vincent n’est pas un parent d’élève et pour cause, il n’a pas d’enfant. C’est plutôt un jeune homme qui vit de petits boulots et autres services, notamment du babysitting. C’est dans ce cadre qu’il garde Bart, dont la mère travaille beaucoup et rentre tard. Parmi ses missions, accompagner l’enfant à son école et le récupérer à la fin de la journée. Un jour, Vincent est pris par erreur pour le papa de Bart. Il se retrouve, de façon inattendue et malgré lui parent d’élève, et il découvre cette communauté assez particulière, l’occasion également pour lui de se rapprocher de Nora, la très jolie institutrice…

Trois ans après le sympathique Telle mère, telle fille, Noémie Saglio s’attaque aux parents d’élèves. Une drôle de communauté très diverse et bien plus politique qu’on ne le croit. Ils ont tous le même point commun (hormis, le fait d’avoir un enfant dans la même classe et/ou école), ils sont impliqués dans la vie scolaire de l’établissement et sont étroitement associés aux décisions prises sur un plan pédagogique. On trouve pêle-mêle, une mère célibataire, une autre un peu rêveuse, un couple d’homosexuel, une femme hypocondriaque (et qui transfert toutes ses phobies à sa fille), des parents étrangers et un actif assez misogyne, limite xénophobe. Vincent, jeune trentenaire, est bien évidemment étranger à ce monde bien spécial dans lequel il pénètre suite à son mensonge. Suite à une réunion avec la professeure des écoles, Bart le présente comme son père, ce que Vincent est obligé d’endosser malgré lui. Bart est en effet un garçon plutôt solitaire et il peine à se faire des amis. Ce mensonge est un moyen pour lui de se faire une place au sein de la classe et donc des copains. Vincent le comprendra progressivement et quiproquos aidant, il s’implique dans l’association de parents d’élèves. Il en devient même un pilier, au point de provoquer des jalousies, le tout sous le regard amusé de Nora, l’institutrice de Bart, qui prône des méthodes d’enseignement différentes et surtout novatrices. La notation style « 10/10 » ou « 20/20 » est proscrite, place à l’évaluation, une façon moins brutale d’accompagner les élèves mais qui n’est pas comprise par certains parents bien au contraire !

Comédie rythmée et assez drôle, Parents d’élèves, c’est l’histoire d’un jeune homme qui apprend à grandir d’une certaine façon mais c’est également un hommage sympa à des pères et mères qui prennent sur leur temps pour participer activement à la vie scolaire de leur enfant. 

Parents d’élèves

Un film de : Noémie Saglio

Avec : Vincent Dedienne, Camélia Jordana, Oscar Pauleau, Alix Poisson, Samir Guesmi… 

Pays : France

Genre : Comédie

Durée : 1h29

Sortie : le 7 octobre

Note : 15/20  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s