On retournera tous au cinéma (et vous aussi) !

0602962868015-web-teteCe lundi 11 mai marque une nouvelle étape dans laquelle la France débute son déconfinement. Les commerces ouvrent de nouveau leurs portes, les transports en commun aussi et on peut même se déplacer un peu plus librement, à 100 km à la ronde pour autant.

Une reprise progressive mais pas pour le monde ! Rassemblements de plus dix personnes interdits pour le moment, restaurants et bars qui restent fermés et surtout, nos chères salles de ciné qui demeureront porte close pour quelques semaines supplémentaires. Une nouvelle qui n’est pas surprenante en soi, puisque le Président de la République avait déjà annoncé la couleur, il y a quelques semaines durant, lors de son allocution radio-télévisée.

Les salles et autres multiplexes restent pour le moment fermées jusqu’à nouvel ordre, pour une réouverture en juillet. C’est du moins ce qu’espèrent certains professionnels du secteur qui ne cachent plus leurs inquiétudes face à une situation qui s’éternise d’autant que, pour ne rien arranger, les plateformes comme Netflix, Amazon, OCS et cie, profitent logiquement et mécaniquement de la mise à l’arrêt forcée des cinémas de France et du monde entier. Tout dépendra, dans les faits, du post-confinement mais aussi de l’évolution de la pandémie de COVID19 en France, bien sûr mais aussi en Amérique du nord, les studios hollywoodiens étant à l’affût de la moindre éclaircie.

Il y a trois semaines, je me demandais si ce satané coronavirus allait finir par avoir la peau du cinéma et qu’apeuré à l’idée de croiser le chemin de ce COVID sournois, nous serions tous motivés pour rester chez soi. Au moment où j’écris ces lignes, c’est toujours la même conviction. La salle obscure est loin – très loin – d’avoir tiré sa révérence d’une part parce qu’il conserve de sérieux atouts et d’autre part, parce que les professionnels du milieu ne semblent toujours pas s’inquiéter, du moins en apparence !

400

Pour s’en convaincre, il suffit de lire l’entretien de Jérôme Seydoux, le patron des cinémas et studio Pathé (grand-père de vous-savez-qui) mais aussi de consulter le dernier numéro de Première. L’un comme l’autre, ils se veulent résolument optimistes. Le cinéma, cette vieille invention de 124 ans, a des reins solides et ne va pas s’effondrer du jour au lendemain. Au contraire, la crise dont elle est victime doit constituer un levier pour innover davantage et conserver une valeur ajoutée qu’on ne trouve nulle part ailleurs… tout en passant des partenariats avec les plateformes de VàD et SVàD.

C’est justement cette valeur ajoutée que je recherche et que j’apprécie énormément lorsque je vais découvrir un film dans une salle de cinéma. Voir le dernier Avengers ou tout simplement le dernier film d’auteur ou étranger n’aura pas le même goût, ni la même intensité chez soi devant son écran de télé ou de MAC. C’est grâce à cette valeur ajoutée que les cinémas de France et de Navarre auront encore de beaux jours devant eux ! L’industrie ne s’y trompe d’ailleurs pas et sait que l’attente, voire le désir, peut être tout aussi vecteur à terme d’intérêts et de profit !

image0

Dès lors, je reste tout bonnement confiant pour la suite et bénis déjà ce jour avec impatience où je retournerai à l’UGC des Halles ou de la Porte d’Aubervilliers, utiliser ma toute nouvelle carte illimitée que je n’ai toujours pas inaugurée et qui est tristement rangée dans mon portefeuille !

Oui, on retournera tous au cinéma ! A ce propos, dites-moi si vous êtes aussi impatients que moi et pourquoi ! 😉

coronavirus

3 commentaires sur “On retournera tous au cinéma (et vous aussi) !

  1. Bizarrement, ça ne me manque pas du tout en ce moment ! Je regarde peu de films (je suis surtout séries en ce moment). Mais je serai content que ça rouvrira. Je ne suis spécialement fan de la VOD (je lui préfère un autre moyen beaucoup moins catholique, ahem !). Mais j’ai toujours aimé découvrir un film sur grand écran (même si sans carte d’abonnement, je dois forcément faire des choix, selon les films, les tarifs et les horaires, ainsi que mon emploi du temps). Mais je pense que oui, les salles de cinéma ont encore de l’avenir.

    J'aime

    1. Même s’il fallait bien passer le temps en découvrant de nouvelles séries pour mon blog et rattraper des films (merci myCanal ^^), une bonne TV connecté ne remplacera jamais une salle de ciné même la plus pourrie ! et rassurez-vous, j’ai beau avoir une carte d’abonnement, je reste soumis à mon emploi du temps ^^

      Comme le dit Quentin : « Vive le cinéma ! » 😉

      Aimé par 2 personnes

      1. Avec un abonnement, on ne se pose plus trop de savoir si on va perdre notre argent en allant voir tel ou tel film. Ça me manque.
        Du coup, je parle d’autres choses sur mes blogs en attendant.

        J'aime

Répondre à Fab!en Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s