Des films à rattraper durant le confinement : 1# Au bout des doigts

4585860.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

On a tous un don, du moins on peut en faire quelque chose même si parfois, on ne s’en rend pas toujours compte. Tout comme, on ne se rend pas nécessairement compte de l’opportunité qui s’offre à nous et qui pourrait, par voie de conséquences, changer littéralement notre vie.

C’est le cas de Mathieu. Il a une vingtaine d’années et est un virtuose du piano. Cet instrument c’est toute sa vie, il lui permet de révéler toute sa personnalité. Un jour, non loin des quais de la Gare du nord, il est remarqué par Pierre Geithner, personnage important du Conservatoire de Paris. Geithner est impressionné par son talent et souhaite prendre Mathieu sous son aile. Ce dernier est cependant, poursuivi par la police. Après un nouveau refus et une comparution immédiate, le jeune prodige accepte finalement la proposition de Pierre Geithner : venir tous les jours au conservatoire durant six mois pour effectuer ses travaux d’intérêt général. Mathieu ne se doute de rien mais cette proposition va changer sa vie. En effet, croyant au potentiel de son protégé, Pierre Geithner souhaite, avec l’aide d’une professeur de piano renommée tout comme redoutée, qu’il représente le conservatoire à un concours international de musique classique. Un projet accueilli avec scepticisme par André Ressigeac, directeur du conservatoire, mais pour lequel, il est prêt à tout sacrifier, même sa carrière.

Avoir du talent ne suffit pas, il faut aussi l’exprimer et (surtout) l’entretenir ! Pour Mathieu, c’est tout sauf une évidence. Issu d’un milieu modeste voire défavorisé, le jeune homme vit dans une famille monoparentale nichée dans une cité. Il a laissé tomber l’école depuis longtemps et pour aider sa mère, ainsi que son frère et sa sœur, il commet quelques larcins. Mathieu a un don, et il a appris les bases du piano avec Monsieur Jacques, son tout premier professeur. Le décès de celui-ci mais surtout l’impossibilité pour sa mère de lui payer des cours aura raison de sa volonté. Le piano, c’est bien mais cela ne permet pas de vivre !

Aussi, lorsque Pierre Geithner le propose comme candidat du conservatoire de Paris à un prestigieux concours international de musique classique, Mathieu commence à refuser tout net. Derrière ce refus se cache néanmoins un manque de confiance envers lui-même. Le jeune homme vient d’un milieu populaire et l’école dans lequel il réalise ses travaux d’intérêt général regroupe des élèves qui sont issus de familles favorisées avec un capital culturel ou financier conséquent. Mathieu pense qu’il n’est pas à sa place et André Ressigeac est également de cet avis. C’est sans compter sur le soutien sans faille de Pierre Geithner mais aussi d’Anna, une jolie violoniste, pour se dépasser et apprendre sur lui-même.

Sorti à la toute fin 2018, Au bout des doigts est un film que j’ai malheureusement raté faute de temps. Le confinement me donne finalement l’occasion de rattraper et de découvrir cette agréable histoire. A découvrir actuellement sur myCanal

Au bout des doigts

Un film de : Ludovic Bernard

Pays : France

Avec : Jules Benchetrit, Lambert Wilson, Kristin Scott-Thomas, Karidja Touré, Vanessa David, André Marcon, Elsa Lepoivre, Michel Jonasz…

Genre : Comédie dramatique

Durée : 1h46

Sortie : le 26 décembre 2018

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s