1917 : mission impossible

5340816.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxxLes films de guerre ont toujours été à part au cinéma. Ils ont quelque chose de spécial entre suspense, action et moments plus ou moins dramatiques. Des scènes intenses qui vous mettent en condition, avec un dénouement plus ou moins inattendu.

Nous sommes au printemps 1917 dans la Somme. William Schofield et Tom Blake sont deux jeunes soldats de l’armée britannique. Ils sont à l’arrière du front lorsqu’ils sont appelés pour une mission de la plus haute importance. Un assaut est sur le point d’être mené par leurs congénères sur l’armée allemande à l’aube. William et Tom doivent porter un message au haut-commandement britannique avec pour ordre d’annuler cette attaque qui se révèle être en réalité au piège aux possibles conséquences désastreuses. La mission est d’autant plus périlleuse que le grand frère de Blake qui fait partie des soldats qui donneront l’assaut. William et Tom s’engagent dans une périlleuse course contre la montre, face aux lignes ennemies.

0813151.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Un énième film de guerre, me direz-vous ! Un énième film sur la Première Guerre mondiale me direz-vous également ! A première vue, vous aurez raison mais – et c’est toute la force du projet – le nouveau long métrage de Sam Mendes ne peut se résumer ainsi. Schofield et Blake sont deux jeunes soldats – sans doute la vingtaine – à qui on confie une mission à la fois « prestigieuse » mais aussi dangereuse. « Prestigieuse » car on fait appel à eux, c’est un signe de confiance mais périlleuse parce qu’ils savent qu’ils n’ont absolument pas droit à l’erreur, leur vie en dépendent mais pas que. Ils ont sur leurs épaules le sort de milliers de leurs frères d’armes qui auront la vie sauve, pourvu que le message arrive à temps. Pour ce faire, Schofield et Blake doivent traverser les lignes ennemies, avec ce que cela implique. Comme je viens de l’écrire, ils n’ont absolument pas le droit d’échouer et encore moins de mourir car s’ils venaient à être tués, ils condamneraient les autres. Cette perspective est d’autant plus limpide pour Blake en raison de son frère. Si la guerre avait déjà montré sa face la plus sombre, cette mission leur fera progressivement perdre leur restant d’innocence.

0746070.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Version 2020 d’Il faut sauver le soldat Ryan – toutes proportions gardées bien évidemment ! 😉 – 1917 se distingue avant tout par un unique plan séquence qui nous permet de suivre en quasi-temps réel, le périple de Schofield et Blake. Le spectateur peut sentir l’excitation mais aussi la peur et les doutes de nos deux personnages face à l’étendue de leur mission. Le film se distingue par son réalisme fou, une façon de rappeler que la guerre c’est – pour eux qui l’auraient oublié – l’état de nature où on rencontre le pire mais aussi le meilleur, à l’instar d’une scène-clé du film

1917

Un film de : Sam Mendes

Pays : Royaume-Uni

Avec : George MacKay, Dean-Charles Chapman, Mark Strong, Andrew Scott, Richard Madden, Colin Firth,  Benedict Cumberbatch, Claire Duburcq…

Genre : Drame, Guerre, Historique

Durée : 1h59

Sortie : le 15 janvier

Note : 16/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s