Tops and flops : mon palmarès 2019

PARASITE_BONG_FEATURE-1600x900-c-default

L’année touche à sa fin avec une info un peu surprenante. Selon les chiffres du Centre National du Cinéma et de l’Image animée (CNC), 2019 a vu une nette fréquentation des salles obscures sur les dix derniers mois avec 170 millions d’entrées contre seulement 161 à la même période, pour 2018. Des chiffres assez surprenants quand on sait que les moins de 29 ans trainent de moins en moins au cinéma d’autant que la crise des gilets jaunes, le beau temps estival et surtout la grève interprofessionnelle relative à la réforme du système de retraite, auraient pu inciter les spectateurs à rester chez eux, pour mieux se tourner vers les plateformes de VOD ou de streaming. Netflix, Amazon, Canal Plus, OCS et compagnie n’ont d’ailleurs pas dit leur dernier mot, en témoigne leur bonne santé économique.

En parlant des grèves, l’épisode en cours aura été – d’une certaine façon – assez « fatale » pour votre serviteur. En effet, avec des lignes de métro (pour la plupart) fermées et des RER qui se font pâle, me rendre dans la capitale pour rejoindre l’UGC des Halles est presque mission impossible. Même l’UGC de la Porte d’Aubervilliers paraît beaucoup moins accessible et s’y rendre s’apparenterait à de l’exploit. Résultat des courses, je suis beaucoup moins allé dans les salles obscures, me contentant de films français, la faute à l’UGC de Rosny qui propose encore et toujours de la VF dans la quasi-totalité de sa programmation. Comme je suis un pourfendeur de la VF, et que la grève (au moment où je rédige ce billet) perdure, c’est en toute logique que je suis bien obligé de faire une croix sur la grande majorité des sorties de fin d’année, le dernier Star Wars compris (avec un autre exploit : celui d’éviter la moindre révélation via les blogs, les forums, les réseaux sociaux ou tout simplement un article de presse)

Malgré une vie professionnelle et personnelle bien remplie, le cinéphile que je suis a quand même pu assouvir sa passion pour le septième art, un art aussi bien divertissant, que militant. Certaines productions m’ont fait bien bonne impression comme Glass, Green Book : sur les routes du Sud, Mon inconnue, ou bien encore Le Jeune Ahmed. D’autres m’ont fait marrer notamment Jusqu’ici tout va bien, Les Crevettes pailletées, ou encore Sun. D’autres m’ont fait réfléchir, du moins m’interpeller sur la complexité, voire l’injustice de notre monde notamment Au nom de la Terre, Ceux qui travaillent, Hors Normes ou Camille. Enfin, si des long-métrages comme Avengers : Endgame, Captain Marvel, Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu (si ! si !) ou Jumanji : Next Level ont tenu leurs promesses, d’autres se sont (malheureusement) distingués pour leur impressionnant ennui notamment Le Dindon, La Vérité si je mens : les débuts sans oublier, Cold Blood Legacy. N’oublions pas aussi les films qui ont fait parler d’eux non pas à cause du synopsis mais le plus souvent à cause du réalisateur comme Un jour de pluie à New York mais surtout J’accuse. La décision d’aller voir le dernier Polanski a soulevé des interrogations parfois de vives protestations au sein de la cinésphère mais pas seulement, ce qui repose encore et toujours l’opposition épineuse entre l’homme et l’artiste.

C’est dans ce contexte assez particulier que mon top and flop a été assez simple à établir. Si, côté flop, All inclusive occupe, sans conteste, une place de choix (quoique le quatrième opus de La Vérité si je mens était un sérieux prétendant), côté top, j’avoue que mon cœur balance ! Si Les Misérables est impressionnant par son réalisme et sa force de frappe, Parasite reste néanmoins percutant, cynique, subversif et drôle. Si vous ne l’avez toujours pas vu, débrouillez-vous pour le voir ! ^^’

Sur ce, allons jeter un coup d’œil sur les films à voir en 2020… dans un prochain article ! 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s