Chambre 212 : le temps qui court

0290287.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpgIl y a quelques temps, un écrivain et chronique littéraire nous clamait que l’amour durait trois ans. Une formule et un titre choc qui en disait long sur les relations sociales et amoureuses contemporaines.

Mais qu’en est-il lorsqu’au bout de quinze, voire vingt ans de mariage, vous ressentez comme un vide, un ressort de cassé ? Comme si vous étiez non plus dans une relation mari/femme mais frère/sœur ? C’est ce qui arrive à Maria, professeur de droit. Elle est mariée à Richard et n’ont pas d’enfant. Elle aime son mari mais elle ne retrouve plus le lien si spécial et particulier des débuts, d’autant que temps à autres, elle a quelques relations extraconjugales. Un soir, son mari l’apprend. Elle décide – un peu sur un coup de tête – de quitter le domicile conjugal, direction l’hôtel juste en face. Elle prend une chambre, la 212,  qui a une vue directe sur l’appartement. De là, elle peut voir son mari et surtout faire le point sur son mariage. Elle se demande si elle a pris la bonne décision. C’est alors qu’une personne inattendue vient lui rendre visite. Il s’agit de Richard… avec vingt ans de moins. Il a une idée sur la question et il n’est pas le seul.

3347499.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Lorsque le passé rencontre le présent et façonnent l’avenir. C’est un peu l’idée matrice de Chambre 212 qui met au cœur une Chiara Mastroianni en plein doute. Elle incarne un personnage qui déplore un temps révolu, celui où elle avait 25 ans et son mari également. L’âge où ils étaient fous amoureux, l’âge où son époux, un pianiste plutôt talentueux, lui faisait rêver. Un homme qui a sacrifié nombre de choses pour elle, notamment sa relation avec sa professeur de musique, de vingt ans son aîné, et son souhait d’être parent. D’ailleurs, le fait qu’elle ait souvent une liaison avec des hommes plus jeunes a quelque chose de symptomatique. Ces relations se rappellent à son bon souvenir dans cette chambre d’hôtel, tout comme Richard mais aussi Irène, sa professeur. S’il est tentant de revivre dans le passé, on sait qu’il est par définition révolu et qu’il ne peut-être que source de regrets, voire de désillusions. Mais de l’autre, elle sait qu’elle n’est pas heureuse, du moins qu’elle a du mal à s’épanouir. Alors que faire ?

3333459.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Après Les Malheurs de Sophie et Plaire, aimer et courir vite, Christophe Honoré change une nouvelle fois d’univers pour un résultat intéressant bien que déroutant à certains égards. Avec un bon rythme, le film se défend plutôt bien et se veut intellectuel, mais pas trop !

5287652.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Sur fond de Charles Aznavour ! 😉

Chambre 212

Un film de : Christophe Honoré

Pays : France

Avec : Chiara Mastroianni, Vincent Lacoste, Camille Cottin, Benjamin Biolay, Stéphane Roger, Carole Bouquet…

Genre : Comédie, Drame

Durée : 1h27

Sortie : le 9 octobre

Note : 14/20

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s