Cinéphiles au féminin 3# Marion alias 28 films plus tard

16832059_10212528462871177_1503837870198292076_nOn poursuit notre série de portrait avec Marion, 27 ans, 118 personnes sur sa page 28 films plus tard sur Facebook, 383 sur son compte Twitter. Si vous lisez régulièrement ce blog, Marion vous la connaissez déjà. En effet, j’ai eu l’occasion de la rencontrer il y a bientôt deux ans lors d’une brocante à Taverny (Val-d’Oise) au nord de Paris. Sous un temps pluvieux, nous avions échangé cinéma et je suis reparti avec quelques bibelots. C’est donc tout naturellement que je lui ai proposé de me livrer son témoignage, à la fois engagé et instructif.

Son blog : 28 films plus tard

Sa page Facebook

Son compte Twitter

Tout d’abord présente-toi en quelques mots

Marion, 27 ans. J’ai une licence Cinéma-Audiovisuel mais je travaille comme technicienne méthode en fonderie dans l’aéronautique. Je tiens un blog depuis plusieurs années, 28 Films Plus Tard, que j’ai un peu mis de coté depuis un an mais les articles vont pleuvoir à nouveau très prochainement.

Quand as-tu contracté le virus de la cinéphilie ?

Je pense que c’est tellement ancien que je l’ai toujours eu. À 7 ans j’avais déjà vu les sagas Alien, Terminator, L’arme Fatale, … Et avec mes frères nous faisions déjà des marathons qui durait toute la nuit. Mais je pense que j’ai réellement pris conscience de cette passion à 13 ans. Cette année là j’avais un immense poster de Denzel Washington et j’ai vu pour la première fois The Thing de John Carpenter, je me suis pris un claque assez violente. C’est à partir de ce film que j’ai voulu être scénariste. C’est d’ailleurs aussi ce film qui a encré mes goûts sur grand écran ; gore, huis-clos, suspense, … Quand je pense aux films qui ont fait mon enfance je trouve quand même dommage cet ethnocentrisme US.

Selon toi, le cinéma est-il féminin ou masculin ?

Je ne dirais pas que le Cinéma soit féminin ou masculin, même si la gente masculine y est clairement majoritairement représentée. J’ai du mal avec les catégorie de genre. Mais pour qu’une réalisatrice fasse son trou dans le milieu c’est compliqué, encore plus si elle fait des films qu’on aurait tendance à classer « pour les mecs ». Je pense notamment aux fantastiques Kathryn Bigelow, Ava Duverney ou Patty Jenkins. De toute manière il n’y a qu’à regarder les statistiques, la proportion de réalisatrices est à pleurer comparé au nombre de réalisateurs, même si en France on est plutôt bien loti par rapport à d’autres pays. Ce n’est pas parce qu’elles n’ont rien à dire qu’elles ne sont pas réalisatrices, c’est qu’on met trop les gens dans des cases. Si tu es un fille, alors tu deviens actrice, script, décoratrice, maquilleuse, … Par contre certains métiers du Cinéma sont encore plus bouchés que celui de réalisatrice, comme compositrice de bande originale.

En 2017, le monde du cinéma (mais pas seulement) a été bousculé par l’affaire Weinstein. Deux ans après, a-t-on, selon toi, véritablement tiré les conséquences de #BalanceTonPorc et d’autres mouvements tels que #MeToo ? Des progrès sont-ils encore à faire ?

Je dirai que la parole s’est libéré, mais que les choses n’ont pas tant changé. Le problème c’est qu’auprès du public, ces mouvements nous font passer pour des folles hystériques. Déjà parce que les « hommes biens » n’ont pas conscience de ce qui est vécu au quotidien et pensent qu’on est dans l’exagération, ce qui fait que les autres mecs, ceux contre qui sont tournés ces mouvements, sont protégés. Ensuite, l’Histoire nous a prouvé que dès qu’il y a eu un mouvement féministe fort, il y a toujours eu un retour de bâton assez violent. À mon avis les choses vont bouger lentement. Il y a et il y aura d’autres Harvey Weinstein.

Qu’il y-a-t-il une façon « féminine » de voir et de critiquer des films ?

Clairement, non. Ce qui fait un cinéphile et un critique, c’est son bagage culturel. Si la personne s’est éduqué cinématographiquement avec ouverture d’esprit, ou s’est épanoui dans un genre précis, là on peut parler de façons de voir ou critiquer des films. Le reste est négligeable.

Comment imagines-tu le cinéma dans 10 ans ?

Si on continue dans cette lancée, le Cinéma sera tellement onéreux que les gens auront des cartes d’abonnements ou n’iront tout simplement pas ou peu au cinéma. Il y aura une multiplication des plateformes de streaming, mais je pense que Netflix aura tout de même tenu le coup. Ensuite, on s’enfonce doucement mais sûrement vers une hégémonie Disney, et donc à une uniformisation du Cinéma qui est à mes yeux une véritable plaie pour cette industrie. Après avoir acheté LucasFilm, la Fox, Pixar, Marvel,… on assiste à une surproduction de films trop aseptisés, destinés aux 15-25 ans, clients préférés des investisseurs. Moi je veux du crade, du gore et des injures. Même si le film était clairement mauvais, le dernier Hellboy était malgré tout rafraîchissant parce qu’il s’attaquait à un public adulte.

Situation : on te donne carte blanche pour rénover en profondeur le cinéma français. Par quoi tu commencerais et pourquoi ?

Je pense que le Cinéma français bouge déjà dans la bonne direction. Récemment j’ai vu des productions étonnantes ; Dans la brume, Le chant du loup, The Operative, Les frères Sisters, Asterix le secret de la potion magique, Ghostland… Ces films sont exigeants et sont des productions peut habituels dans le paysage français. On y laisse la place à de jeunes acteurs, aux femmes et à l’aventure. Les choses à changer seraient plutôt dans la façon de vivre le Cinéma au quotidien, en mettant en avant les salles de quartiers qui survivent avec difficultés, je pense notamment au cinéma l’Eden à Montmorency ou au Studio Ciné de Taverny.

2 commentaires sur “Cinéphiles au féminin 3# Marion alias 28 films plus tard

  1. Je suis ultra fan du blig de Marion et je vois, encore une fois, que nous sommes d’accord sur pas mal de points ! Quel plaisir de la voir citer « Dans la Brume » également, je vois que je ne suis pas la seule à l’avoir autant apprécié 😉 Je suis d’ailleurs tellement d’accord sur « Le Chant du Loup », « Ghostland » et « Les Frères Sisters », que j’ai tout particulièrement apprécié aussi !

    J'aime

Répondre à Vampilou fait son Cinéma Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s