Astrid : frondeuse, résiliente et féministe (avant l’heure)

3808708.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxTout le monde connait Fifi Brindincier, cette jeune fille malicieuse, espiègle et frondeuse, figure et symbole de la littérature scandinave. Mais connaissez-vous son auteure ?

C’est ce que propose le film de Pernille Fischer qui revient sur le parcours atypique et remarquable d’Astrid Lindgren, véritable institution en Suède mais aussi au Danemark. Mais avant qu’elle ne soit connue pour ses multiples romans et contes pour enfants, Astrid Lindgren s’appelait tout simplement Astrid Ericsson, issue d’une famille nombreuse vivant à Vimmerby, au sud de Stockholm. Nous sommes en 1920, elle a 16 ans et des rêves pleins la tête. La religion et les longs sermons du dimanche à l’Eglise réformée, ce n’est pas trop son truc. Elle préfère danser, s’amuser, en toute insouciance. Un jour, elle est embauchée en tant que secrétaire au sein d’un journal local. Elle est tout de suite séduite par son patron et entament une liaison. Astrid tombe enceinte et se retrouve fille-mère, une situation délicate d’autant que le père de son enfant est marié, bien qu’il soit en instance de divorce. Astrid devra faire preuve de résilience pour affronter son entourage proche et imposer ses envies et sa vision des choses, s’appuyant sur sa résilience, son talent mais aussi ses blessures. De tout cela, elle en tirera le meilleur pour imaginer des histoires et des héroïnes à son image.

2636941.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Astrid est une jeune et jolie femme qui sait ce qu’elle veut, c’est-à-dire qu’elle refuse de rentrer dans un moule ou des codes, ce qui est assez remarquable dans la Suède post Première Guerre mondiale. Même si le progrès est en marche – comme l’indique par exemple l’arrivée du train à Vimmerby par exemple – et que la société suédoise adopte de nouvelles mœurs, elle reste encore très marqué par un conservatisme certain et ce n’est pas la coupe à la garçonne qu’adoptera Astrid qui démontrera le contraire ! Issue d’une famille de paysans très croyante (notamment sa mère), la jeune femme veut se sentir libre. Aussi lorsqu’elle tombe enceinte d’un homme vingt ans plus âgé qu’elle et accessoirement marié », le scandale n’est pas loin. Sa mère l’invite à abandonner son enfant, chose impensable pour la jeune femme. Déterminée et frondeuse, Astrid est bien décidée à remettre en cause les conventions, mais aussi à trouver la place qui est la sienne, notamment auprès de son enfant, ce qui fera sa force.

2583901.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Portrait d’une femme libre et résiliente, interprété par la remarquable Alba August, Astrid casse, avant l’heure les codes. Comme je l’écrivais précédemment, Astrid Lindgren fera de ses épreuves une force qu’elle symbolisera à travers des personnages connus de tous les enfants. Une manière de leur dire que si la vie est parfois difficile, il ne faut cependant pas avoir peur de surmonter les obstacles, bien au contraire !

Astrid (Unga Astrid)

Un film de : Pernille Fischer Christensen

Pays : Danemark

Avec : Alba August, Maria Bonnevie, Trine Dyrholm, Magnus Krepper, Henrik Rafaelsen…

Genre : Biopic, Drame

Durée : 2h03

Sortie : le 8 mai

Note : 15/20

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s