Ma vie avec John F. Donovan : une relation unique

0373251.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxXavier Dolan. Mon Xavier.

J’ai de l’affection pour ce cinéaste précoce, je ne sais pas pourquoi. Sans doute depuis ce que j’ai découvert son troisième long-métrage Tom à la ferme, sorti il y a un peu plus de quatre ans. Mais c’est après avoir vu Mommy que je suis tombé raide dingue de lui. En clair, je suis devenu fan ! :p

Attention, je suis fan, il est vrai mais un fan exigeant qui n’hésite pas à exprimer sa déception si un film réalisé par mon Xavier est au-deçà de son potentiel, à l’instar de Juste la fin du monde, son précédent projet sorti en 2016, un succès relatif malgré deux César glanés en 2017. Cette année, il revient avec son dernier projet, très attendu et assez ambitieux, enfin disponible après une (très) longue gestation.

1121473.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Nous sommes à Prague en 2017. Rupert est un comédien britannique qui est interviewé par une journaliste à propos de John F. Donovan. Donovan était, il y a une dizaine d’années, une vedette de la télévision, star d’une série à succès. Il a connu la gloire, la célébrité et tout ce qui va avec. Plus qu’une vedette, il était une idole pour le jeune Rupert qui, du haut de ses six ans, commence à lui écrire. Débute une correspondance entre le garçon et l’acteur qui durera cinq ans, jusqu’au jour où elle sera découverte. Dix ans après la mort de Donovan, Rupert se remémore des échanges qu’ils ont eus et de l’impact que ces lettres ont eu sur leurs vies respectives.

1060633.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

« Le français est une langue que j’aime mais j’ai envie de m’exprimer ». C’est par cette déclaration que le réalisateur canadien a lancé sa dernière réalisation tournée pour la première fois en anglais. Un pari ambitieux pour un homme qui l’est tout autant et qui aborde la question de la notoriété, de ses avantages mais surtout de ses revers, bien avant l’avènement des réseaux sociaux. Donovan est célèbre, adulé, une idole, mais une idole solitaire. Derrière les apparats, c’est un homme qui est à la recherche de son identité véritable ou du moins qui cherche à la cacher, à la protéger. Il sait que même derrière les caméras, il joue un jeu et se contente de vendre du rêve, ce qui suscite un certain malaise en lui. Sa correspondance avec Rupert est pour lui, une bouffée d’oxygène comme si, le jeune garçon était capable de le comprendre. D’autant que Donovan et Rupert sont, en dépit de la distance et du fait qu’ils ne sont jamais rencontrés, d’une certaine manière, des alter-ego : l’un comme l’autre entretient des relations complexes avec leur mère et l’un comme l’autre se sent étranger au monde qui les entoure. Cette relation, loin d’être destructrice et encore moins malsaine, c’est le moyen de se raccrocher à quelque chose.

5969953.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Malgré une première partie toute en lenteur, Ma vie avec John F. Donovan apporte ce ton singulier caractéristique de Xavier Dolan. Le cinéaste québécois évoque, une fois encore, ses thèmes fétiches  tels que les relations fils/mère (avec pour fil conducteur l’absence du père, une constance chez lui, comme un écho à sa vie personnelle), l’identité (sexuelle) ou encore le doute. Le cinéma de Xavier, il est profond, spécial (dans le sens positif du terme), c’est ce qui fait son originalité et sa force. Même si Ma vie avec John F. Donovan n’est pas le meilleur de sa filmographie, il est sans aucun doute, le plus personnel, exception faite de J’ai tué ma mère, le film qui l’a fait connaitre, il y a bientôt deux ans.

Ma vie avec John F. Donovan (The death and life of John F. Donovan)

Un film de : Xavier Dolan

Pays : Canada

Avec : Kit Harington, Jacob Tremblay, Susan Sarandon, Natalie Portman, Kathy Bates,  Thandie Newton, Michael Gambon…

Genre : Drame

Durée : 2h04

Sortie : le 13 mars

Note : 14/20

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s