En liberté ! : à l’état (presque) sauvage

5203648.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxLes Français que nous sommes adorons détester notre propre cinéma, comprenez nos comédies. Jugées trop faciles avec un scénario improbable et un jeu d’acteur à la limite du soutenable, ce n’est pas les griefs qui manquent et qui sont même pertinents.

Mais parfois, le cinéma français peut proposer des comédies rafraichissantes et qui sortent de l’ordinaire, loin, très loin des blagues potaches dignes d’une école maternelle façon Kev Adams ou Franck Gastambide (non pas que cela soit une hérésie en soi, mais bon…). A ce jeu, le nouveau film de Pierre Salvadori tire habilement son épingle du jeu.

Nous sommes dans une petite ville du sud de la France. Yvonne Santi est une jeune mère qui élève son fils unique depuis la mort de son mari, capitaine de police très respecté pour ses nombreux coups de filet. Des actes de bravoure qui lui vaut un hommage appuyé des autorités. Mais le capitaine Santi n’était pas en réalité l’homme intègre qu’il était. C’était plutôt un ripou, expert en magouilles en tout genre. Ayant découvert la cruelle vérité, Yvonne veut réparer les torts commis par son défunt mari dont celui d’avoir mis en prison, Antoine, un innocent qui a purgé une peine de huit ans de prison pour braquage d’une bijouterie. L’ex-taulard retrouve la liberté et ne tarde pas à faire la rencontre d’Yvonne, une rencontre explosive d’autant qu’il ignore les réelles intentions de cette dernière.

4173802.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le film est à l’image du scénario : complément déjanté, ce qui n’est pas pour me déplaire, bien au contraire ! Il faut dire que Pio Marmaï campe avec pas mal de panache Antoine, ce jeune homme dont la vie n’est plus la même depuis son passage à la case prison pour un braquage qu’il n’a pas commis. Antoine, c’était le coupable idéal, celui à qui il a été facile de faire porter le chapeau. D’autant plus facile que personne n’irait soupçonner le capitaine Santi, ce flic intègre, droit et juste, qui fait la fierté de son garçon. Pour ce dernier, c’est tout bonnement un héros, autant dire que pour Yvonne, ce n’est pas simple de déconstruire l’image de ce papa soi-disant modèle !

4145677.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Avec un bon rythme, une succession de situations cocasses, un tandem Adèle Hanael/Pio Marmaï convaincant et de bons rôles de soutien (Audrey Tautou et Damien Bonnard), En liberté ! est tout simplement en roue libre, ce qui fait un bien fou. On rigole du début à la fin et on est rapidement séduit par cette comédie qui est tout sauf prévisible.

4159739.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Bref, un bon moment en perspective.

En liberté !

Un film de : Pierre Salvadori

Pays : France

Avec : Adèle Haenel, Pio Marmai, Damien Bonnard, Vincent Elbaz, Audrey Tautou…

Genre : Comédie

Durée : 1h49

Sortie : le 31 octobre

Note : 17/20 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s