Fleuve noir : eaux (très) troubles

0440501.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxLes polars ce n’est pas trop mon truc. Non pas que je n’aime pas le genre mais tout simplement, je n’ai pas trop l’habitude d’en voir. Il suffit le plus souvent un concours de circonstances pour que je décide à en regarder.

La bande-annonce de Fleuve noir m’a cependant convaincue à changer mes habitudes d’autant qu’avec Vincent Cassel, Romain Duris et Sandrine Kimberlain dans la distribution, c’est plutôt la promesse (sur le papier) de passer un bon moment.

L’histoire commence ainsi. Dany, l’aîné de la famille Arnault, disparaît sans laisser de traces. Le commandant de police Visconti est chargé de l’enquête. C’est un homme usé, désabusé, très porté sur la bouteille et ayant une relation difficile avec son fils de seize ans (mêlé à un trafic de drogue) qui doit déterminer les causes de la disparition. Dans le même temps, Yan Bellaile, un professeur de français plutôt austère apprend la disparition de Dany. Il le connaît bien puisqu’il lui donnait des cours particuliers. Inquiet par sa disparition, il propose ses services au commandant. Ce dernier finit par accepter. Bellaile s’investit de près à l’enquête, voire un peu trop, ce qui laisse la voie à toutes les suppositions.

130808.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Fleuve noir, c’est tout d’abord un sacré puzzle à résoudre. Un ado qui disparaît subitement, une mère de famille, déjà bien occupée par sa fille handicapée mentale, complètement désemparée, un flic sur le déclin dont on se demande s’il est encore lucide et un professeur de français qui se croit un écrivain en devenir alors qu’il est juste enseignant dans un lycée lambda. C’est dans cette atmosphère assez curieuse, pour ne pas dire glauque à certains moments, que notre histoire prend place. Malgré un rythme un peu lent et difficile au départ, le film prend progressivement sa vitesse de croisière et s’amuse à brouiller les pistes. Tout naturellement, les soupçons portent sur ce prof de français très bien joué par Romain Duris et dont le comportement est plus que troublant. Quel est son lien exact avec le disparu ? Pourquoi propose-t-il soudainement ses services ? Est-ce pour mieux mener le commissaire en bateau ? Ou bien la vérité est-elle ailleurs ?

2986010.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

C’est dans cette atmosphère plutôt anxiogène que le film nous livre progressivement ses réponses et propose un dénouement finalement surprenant. Comme si dans cette affaire, chacun avait une part d’ombre, ce qui rend l’issue encore plus incertaine. Vincent Cassel en est un symbole lui qui interprète ce policier usé, fatigué qui ne semble plus croire en rien et qui noie ses désillusions dans l’alcool. C’est paradoxalement cette mise en abîme qui lui permet de tenir.

2483549.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Un bon thriller en somme pour vos soirées d’été !

Fleuve noir

Un film de : Erick Zonca

Pays : France

Avec : Vincent Cassel, Romain Duris, Sandrine Kiberlain, Elodie Bouchez, Charles Berling, Hafsia Herzi, Jérôme Pouly…

Genre : Thriller

Durée : 1h53

Sortie : le 18 juillet

Note : 16/20 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s