Volontaire : trouver sa place

1119675.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxL’armée. Un choix qui ne va pas toujours de soi, surtout lorsqu’on est une jeune femme, qui plus est diplômée et qu’on prétend intégrer l’élite de la marine nationale.

C’est pourtant le pari un peu fou que fait Laure. Elle a 23 ans et elle se cherche. Pourtant diplômée en sciences politiques, trilingue en anglais et russe, elle n’arrive pas à trouver sa voie. C’est alors qu’elle se tourne vers l’armée et la marine, sous l’oeil désabusée de sa mère, comédienne. Mais Laure pense que c’est dans l’armée qu’elle va trouver un cadre, et surtout un sens dans sa vie. Mais comment s’imposer dans ce milieu (encore) très masculin ? Obstinée et persévérante, Laure doit se battre pour mériter sa place et taire tous les sceptiques à commencer par le directeur des études, le Commandant Rivière.

1186185.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Trouver un cadre et s’affirmer. C’est dans cet univers assez particulier qu’est la Marine nationale que Laure tente de révéler. Un monde plutôt étrange à première vue pour elle. C’est une jeune femme diplômée qui se destine plutôt à des postes à responsabilités d’autant que son profil est plutôt recherché. Mais la marine, c’est un défi, pour elle sous l’œil inquiet et dépité de sa mère. Pour elle qui est à gauche, c’est juste inconcevable.

1214310.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Mais la marine, c’est un moyen de s’émanciper, du moins une promesse d’émancipation. Encore faut-il qu’elle soit prise au sérieux mais aussi qu’elle ait un mentor. C’est tout le rôle du commandant Rivière, un homme en apparence, assez disant et très à cheval sur la discipline (ce qui ne lui en empêche pas de prendre quelques libertés au passage ^^). Au départ, le directeur des études ne semble pas prendre au sérieux, cette jeune femme qui n’a rien à faire à l’armée. Attention ! Il ne s’agit pas de sexisme mais plutôt d’un constat. Rivière la prend parfois de haut mais se fait peu à peu avoir par Laure dont la motivation et le courage feront le reste. Conquérir sa place, c’est avant tout se faire respecter, même si cela suppose de travailler deux fois plus et consentir à des sacrifices. La jeune soldate ne reculera pas, bien au contraire ! Un élément indique clairement ce nouvel état d’esprit, c’est l’évolution de sa relation avec son petit copain qui peine à trouver sa place au fur et à mesure où Laure tente de conquérir la sienne.

4910680.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Avec un synopsis intéressant et un casting intéressant (mené par un Lambert Wilson toujours aussi classe et impressionnant, même en militaire), Volontaire est un film qui ne manque pas d’intérêt et qui vaut la peine d’être vu, malgré un rythme légèrement lent.

Bref, un film d’auteur qui trouvera sans doute son public

Volontaire

Un film de : Hélène Fillières

Pays : France

Avec : Lambert Wilson, Diane Rouxel, Corentin Fila, Alex Descas, Jonathan Couzinié, Josiane Balasko, André Marcon…

Genre : Comédie dramatique

Durée : 1h41

Sortie : le 6 juin

Note : 13/20 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s