Le retour du héros : Jean Dujardin, gentleman imposteur (?)

1023327Jean Dujardin est un homme qui peut tout faire, on le sait ! Aussi bon dans la comédie que dans le drame, c’est, ce qu’on appelle, un acteur complet. Mais c’est dans le premier genre que je le préfère et encore une fois, il ne faillit pas à sa réputation.

Nous sommes en Bourgogne, en 1809. Le capitaine Neuville est un bourgeois, un homme fringant et séducteur. Il demande la main de Pauline, jeune femme de bonne famille, très jolie mais aussi très naïve. Si la nouvelle enchante les parents, ce n’est vraiment pas le cas d’Elisabeth, la sœur ainée qui ne porte pas ce capitaine qu’elle considère d’opérette dans son cœur. Mais cette belle harmonie est brutalement remise en question. Le capitaine Neuville est envoyé à la guerre contre les Autrichiens et c’est donc tout naturellement qu’il part au front, promettant à sa fiancée de lui écrire. Pauline attend mais rien ne se passe, ce qui la désespère au point de se laisser mourir. Peinée par sa situation, Elisabeth décide de se faire passer pour le capitaine Neuville et envoie des lettres à sa sœur. Le capitaine en carton devient un héros hors-pair. L’imposture semble parfaite mais très vite, ce qui était un coup de génie dépasse très vite Elisabeth qui ne cessera d’aller de surprises en surprises…

2810904.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Deux personnages que tout oppose : si le capitaine Neuville est un homme sans foi, roublard et volontiers séducteur, c’est aussi quelqu’un de rusé qui profite de la nouvelle notoriété que lui offre Elisabeth pour mieux avancer ses pions. De son côté, si Elisabeth est une femme droite, honnête et qui ne voit qu’en le capitaine Neuville, un profiteur qui abuse de la gentillesse de sa belle-famille et du côté ingénue de Pauline, c’est tout de même elle qui est à l’origine de la mascarade. Elle qui voulait protéger sa sœur et lui redonner le moral, se retrouve prise à son propre jeu. Elle qui déteste Neuville devra continuer à le supporter et entretenir une imposture qui, en réalité, l’arrange bien. Dès lors, un curieux duo se forme sur fond d’attraction/répulsion et tous deux ne savent pas où ils vont mais ils y vont quand même !

2867154.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le retour du  héros n’est pas exceptionnel en soi et on pouvait s’attendre à une comédie sympa mais sans plus. C’est un peu vrai mais en réalité, on rigole bien des tribulations de nos personnages, à commencer par Neuville lui-même. La « faute » à un Jean Dujardin toujours aussi hilarant et dont le rôle lui semble taillé sur mesure mais aussi à Noémie Merlant que je découvre pour la première fois dans le cadre d’une comédie et qui m’a tout simplement fait rire en jeune femme (très) naïve et très amoureuse de son prince charmant. Même Mélanie Laurent tire son épingle du jeu, comme quoi… 😉

Le retour du héros

Un film de : Laurent Tirard

Pays : France

Avec : Jean Dujardin, Mélanie Laurent, Noémie Merlant, Féodor Atkine, Evelyne Buyle…

Genre : Comédie

Durée : 1h30

Sortie : le 14 février

Note : 14/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s