La Deuxième étoile : tout schuss again

5448449.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxLucien Jean-Baptiste est un cinéaste qui s’installe doucement mais surement dans le paysage cinématographique français. Après l’hilarant Il a déjà tes yeux, il récidive avec une suite que le spectateur espérait sans jamais vraiment oser la demander.

Près de dix ans se sont déroulées depuis La Première étoile et les aventures de la famille Elisabeth au ski. Jean-Gabriel, le père, file le parfait amour avec sa compagne Suzy et ses enfants. Tous ont quitté l’appartement de Créteil pour une maison plus cossue au Vésinet. C’est tout naturellement qu’il propose d’emmener sa petite tribu à la montagne pour y passer les fêtes de fin d’année. A priori, tout devrait bien se passer. Mais c’est sans compter sur la présence de Bonne Maman qui débarque tout droit des Antilles et le manque d’enthousiasme de ses enfants qui trouvent que passer Noel au ski, c’est ringard. A cela, ajoutez Jojo qui, suite à une énième embrouille, lui demande de s’occuper de son Hummer et Suzy qui doit s’occuper de son père à la santé déclinante, tout est réuni pour passer un moment inoubliable !

4741232.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Lucien Jean-Baptiste a voulu prendre son temps avant de réaliser une suite au premier opus, salué par la critique. On le comprend quand on sait que le second film est parfois (voire souvent) moins performant que son prédécesseur. Aussi, il lui fallait une idée et celle-ci se concentre sur l’importance de la famille. Pour la plupart d’entre nous, Noël est un moment spécial et incontournable qu’il convient de célébrer. Mais comment conserver cet esprit lorsqu’on a des ados qui passent leur temps connecté à leur smartphone, ordinateur et autre objet connecté ? Les vacances en famille (et les vacances tout court d’ailleurs), c’est un moyen justement de retrouver une harmonie certaine, une complicité et c’est le message que veut transmettre Lucien Jean-Baptiste dans La Deuxième Etoile.

4650607.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Le nouveau film de Lucien Jean-Baptiste se distingue donc par une certaine maturité. Si dans le premier opus, Jean-Gabriel agissait souvent de façon très irresponsable, changement de décor dans le second, ce qui donne au long-métrage une saveur particulière et le rend encore plus agréable. Sur la forme, La Deuxième étoile enchaîne les situations comiques et les caricatures même si je n’ai toujours pas compris ce que Medi Sadoun faisait là, d’autant que son accent antillais est aussi convaincant qu’un film de Kev Adams ! Pour le reste, on passe un agréable moment devant cette comédie familiale et plus intime.

2591180.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Sans oublier, le très touchant hommage à Bernadette Lafont dont on aurait aimé revoir dans cette suite !

La Deuxième Etoile

Un film de : Lucien Jean-Baptiste

Pays : France

Avec : Lucien Jean-Baptiste, Firmine Richard, Anne Consigny, Roland Giraud, Michel Jonasz…

Genre : Comédie

Durée : 1h37

Sortie : le 13 décembre

Note : 14/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s