470826.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxRossi de Palma. Une actrice exceptionnelle au physique atypique. L’égérie d’Almodovar dégage quelque chose d’assez spécial au cinéma et incarne comme souvent l’Espagnole haut en couleurs mais aussi des personnages plus mélancoliques, très touchantes.

C’est le cas dans Madame. Dans le nouveau film d’Amanda Sthers, elle incarne Maria, la bonne au service d’Anne et Bob, un couple d’Américains installés depuis peu à Paris. Maria est une femme simple et dévouée qui prépare un important repas dans lequel tout le gratin de la société sera présent. Mais la maitresse de maison se rend compte qu’il y aura treize convives à table. Superstitieuse, elle demande à Maria de se faire passer pour une riche amie de la famille. La bonne s’exécute et le plan fonctionne à merveille, sauf à un détail près : David, un expert en art britannique, tombe sous son charme et souhaite tout naturellement la revoir. Une romance entre Maria, qui ne peut plus révéler sa véritable identité, et ce dernier débute, ce qui n’est pas du tout du goût d’Anne qui, soucieuse de sa réputation et de son mariage (du moins ce qu’il en reste), fera tout pour y mettre un terme.

MADAME

Les apparences, coûte que coûte. C’est ainsi qu’on pourrait résumer la nouvelle histoire d’Amanda Sthers qui montre deux femmes au caractère bien différent. Maria est une femme discrète, loyale, qui fait ce qu’on lui demande de faire. Face à elle Anne, une femme obsédée par l’image qu’elle donne et qu’elle veut sauvegarder. Superficielle et hautaine, elle n’hésite pas à jouer de sa position pour manipuler sa servante, juste par caprice. Maria, le temps d’un diner, est devenu un pion, le dindon d’une farce qui se voulait drôle. Mais ce qu’Anne ne sait pas, c’est qu’elle sera pris à son jeu : elle qui aime tout contrôler, tout maitriser, n’a pas vu cette idylle naissante entre sa bonne et David. Pour elle, c’est tout simplement inconcevable, chacun doit rester à sa place et la société n’en sera que meilleure ! Une analyse un peu brute mais qui est bien présente tout au long du film. Anne ne cessera de rappeler à Maria que si elle est là, c’est qu’elle est tolérée et qu’elle ne sera en réalité jamais acceptée. Une sorte de rivalité se forme entre les deux femmes et le rayonnement progressif de la bonne devient le reflet assez cinglant de l’échec de la maitresse de maison. Son mariage est plus que bancal et elle semble être jalouse du bonheur de Maria. Une Desperate Housewife si vous voulez ! Mais une Desperate Housewife version Paris 16ème !

MADAME

Madame est un film convaincant dans lequel Rossi de Palma nous livre une prestation à la fois drôle mais aussi touchante. A découvrir donc !

Madame

Un film de : Amanda Sthers

Pays : France

Avec : Toni Collette, Harvey Keitel, Rossy de Palma, Michael Smiley, Tom Hughes, Joséphine de la Baume, Sonia Rolland…

Genre : Comédie, Drame

Durée : 1h30

Sortie : le 22 novembre

Note : 14/20