2308059.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxxSara Forestier. Il y a ceux qui l’apprécient et ceux qui ne la supportent pas (ou plus). Perso, je suis plutôt dans la première catégorie. Son jeu d’actrice est particulier, on sent comme souvent chez elle, une certaine rage, en tout cas quelque chose de percutant.

Et percutant, c’est le mot pour résumer son premier long-métrage, un pari audacieux comme risqué, quand on sait qu’on vous attend au tournant. Ce qui ne l’a pas empêché de relever le défi. Dans M, elle raconte une histoire. Celle de Lila. Elle a dix-sept ans. C’est une lycéenne brillante en Première L. Elle écrit des poèmes avec force et précision. Elle a brillant avenir qui l’attend. Seulement, un détail lui gâche la vie : elle est bègue et elle en a honte. Elle n’ose pas prendre la parole en public et quand elle s’exprime, elle se fait traiter de tous les noms. Un jour, elle rencontre Mo. Il a trente ans, il est charismatique, vit dangereusement et est sur de lui. Lila est impressionné par Mo et naturellement elle tombe sous son charme. Mo et Lila entament alors une relation. Leur amour est profond. Mais ce que la jeune femme ne sait pas, c’est que Mo est illettré et qu’il en a tout aussi honte.

0952592.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Lila et Mo ont un point commun : celui de vivre un handicap qu’ils jugent honteux. Pour l’affronter, chacun y va de sa méthode. Tandis que la jeune femme, encouragée par son professeur de français, se plonge dans l’écriture, le jeune homme se distingue par son côté grande gueule. C’est une carapace, une façon pour eux de se protéger du jugement des autres. Mais ce qu’ils ne savent pas (du moins, sur le moment), c’est que leur rencontre sera capitale pour eux deux. Sous l’impulsion de Mo, Lila trouve progressivement les ressources nécessaires pour affronter son bégaiement et se révéler. Au contact de son homme, elle devient une femme, et prend conscience qu’elle peut aller loin, même si elle a toujours peur du lendemain. De son côté, Mo aura tendance à garder son secret qu’il juge inavouable. Sans doute par fierté, l’homme aime jouer les bonhommes mais c’est pour mieux supporter ce qu’il considère comme un enfer au quotidien. Tout aurait pu les séparer mais c’est finalement leur handicap respectif qui sert de ciment dans leur relation.

0771704.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

En dépit de quelques lenteurs, M se défend plus que bien. L’histoire est forte tout comme la réalisation, très intimiste. Le spectateur observe l’éclosion de Lila, jeune fille timide en femme amoureuse et qui s’affirme. Si certaines scènes peuvent déranger, l’essentiel est quand même respecté : transmettre un sentiment, une émotion, et sur ce point, Sara Forestier, arrive à tirer son épingle du jeu.

Un film convaincant pour une première réalisation, en espérant que cela ne soit pas la dernière ! 😉

M

Un film de : Sara Forestier

Pays : France

Avec : Sara Forestier, Redouanne Harjane, Jean-Pierre Léaud, Liv Andren, Nicolas Vaude, Maryne Canon…

Genre : Drame

Durée : 1h39

Sortie : le 15 novembre

Note : 14/20