Epouse-moi mon pote : mariage blanc, galère(s) en pagaille

380931La Bande à Fifi nous a bien régalé cette année. Après Alibi.com réalisé par Philippe Lacheau et Jour J de Reem Kherici, c’est au tour de Tarek Boudali de passer derrière la caméra et de réunir ses potes dans Epouse-moi mon pote une comédie fidèle à leur humour et autres déconnes.

Yassine est un étudiant marocain en architecture. Il part poursuivre ses études en France, ce qui fait la fierté de sa famille. A Paris, c’est un étudiant sérieux, il y rencontre même l’amour. Mais la veille d’un examen très important, il stresse. Un camarade de promo lui propose de se détendre dans un bar. Yassine boit plus que de raison. Le lendemain, il se réveille mais ne se présente pas au concours. La sanction est sans appel : il perd son visa étudiant et est dans l’obligation de quitter le territoire. En situation irrégulière et travaillant dans des chantiers au noir, une idée lui vient. Faire un mariage blanc pour rester en France. Après bien des galères, son meilleur ami accepte de l’épouser pour le meilleur et (surtout) pour le pire.

3380817

Humour tordant, un peu cynique et surtout grande déconnade. Tous les ingrédients utilisés par la Bande à Fifi avec Tarek Boudali sont là et nous promettent un bon divertissement. Le rythme est comme d’habitude plutôt bon et les gags se succèdent intelligemment même si certaines situations sont assez proches du cliché comme filmer nos deux héros principaux dans le quartier du Marais, haut-lieu LGBT de la capitale. Tarek Boudali en est en réalité conscient comme l’indique une réplique dans le film. Mais la caricature est non seulement drôle et permet de tourner en ridicule certains personnages secondaires comme l’officier de police Dussart incarné par Philippe Duquesne. Avec une telle personne, sourcilleux et limite harceleur, pas si simple pour Yassine et Fred, son meilleur ami, de jouer le couple parfait surtout lorsque la copine de Fred (joué par une hilarante Charlotte Gabris) et la famille (ou plutôt la mère) de Yassine débarquant tout droit du Maroc s’en mêlent.

239788

Si on rigole beaucoup dans Epouse-moi mon pote, le film en profite pour véhiculer des messages. On rit intelligemment si vous voulez et ce n’est pas plus mal, au contraire ! Bien ficelé et avec un dénouement assez inattendu, le premier long de Tarek Boudali se défend plus que bien. Quiproquos, scènes improbables, situations cocasses… tout est là pour rendre l’histoire digeste. Une façon également marrante et bien trouvée pour aborder la question de l’homosexualité de manière décalée, histoire de dire que les mentalités ont changé… même dans les cités ! :p

Ah j’oubliais ! Mention spéciale à la youtubeuse Andy pour son première apparition sur grand écran. Le résultat est plutôt sympa !

Epouse-moi mon pote

Un film de : Tarek Boudali

Pays : France

Avec : Tarek Boudali, Philippe Lacheau, Charlotte Gabris, Andy Rowski, David Marsais, Julien Arruti, Philippe Duquesne, Zinedine Soualem, Ramzy Bédia, Fatsah Bouyahmed…

Genre : Comédie

Durée : 1h32

Sortie : le 25 octobre

Note : 15/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s