Mon garçon : tout pour mon fils

489167Il existe plusieurs façons d’être papa. Il y a les papa-poule, ceux plus distants et ceux qui n’assument pas ou peu leur rôle, brillant par leur absence (ou pire) leur indifférence. Mais tous ont un point commun : celui d’aimer leur(s) enfant(s) et de vouloir protéger leur progéniture coûte que coûte.

Julien n’est pas ce qu’on pourrait appeler un père exemplaire, dans la mesure où très pris par son travail – il est géologue et se déplace très régulièrement à l’étranger – il a délaissé son vie de famille au point que son ménage ait volé en éclats. Mais un jour, un coup de fil de son ex-femme va bouleverser son existence à tout jamais. Leur fils unique a disparu lors d’un bivouac en montagne avec sa classe. Direction les Alpes sur les lieux de la disparition. Déterminé à découvrir ce qui s’est passé, et face au manque d’action de la Gendarmerie, Julien ne recule devant rien pour sauver son fils.

018934

Mon garçon fut tourné en seulement six jours, ce qui contribue à donner une atmosphère assez pesante, nécessaire en tout cas pour tenir le spectateur éveillé. Julien est un homme qui n’a pas été présent pour Mathias, on peut même dire qu’il a été très absent. Lors qu’il apprend sa disparition, il se sent coupable, et veut se rattraper, se racheter. Cela en devient même une obsession et cette obsession la transcende bien que cela soit à double-tranchant. En effet, Julien ne fait confiance à personne, et encore moins au nouveau compagnon de son ex-femme (interprété par Olivier de Benoist), il soupçonne tout le monde (ou presque) d’être derrière l’enlèvement de son fils. C’est donc en toute logique qu’il va partir à sa recherche et employer la manière forte pour tenter de le retrouver. Julien dépasse allègrement la ligne jaune. En est-il réellement conscient ? Peu importe finalement ! Ce qui compte, c’est la vie de son fils, même s’il y a un prix à payer, bien élevé celui-ci.

010966

Avec 1h24 au compteur, le cinquième film de Christian Carion se défend plus que bien et laisse au spectateur une grande part de frisson. Le parallèle avec les thrillers US est vite établi même si comparaison n’est pas raison. Christian Carion imprime sa marque, bien aidé par un Guillaume Canet qui donne une prestation de haut vol et qui porte allégrement le film sur ses épaules, lui qui n’a découvert le scénario que progressivement durant le tournage, à la façon d’un Kiefer Shuterland dans 24 heures chrono. Vous l’aurez compris, Mon garçon a été tourné en temps réel, ce qui donne un rythme soutenu et assez pimpant à l’histoire, comme en témoigne, la grande scène finale.

017997

Même s’il n’est pas exceptionnel en soi, et malgré une durée un peu courte (le film aurait mérité dix minutes supplémentaires, à mon sens), Mon garçon se regarde bien et c’est une bonne chose !

Mon garçon

Un film de : Christian Carion

Pays : France

Avec : Guillaume Canet, Mélanie Laurent, Olivier De Benoist, Antoine Hamel, Mohamed Brikat…

Genre : Thriller

Durée : 1h24

Sortie : le 20 septembre

Note : 15/20

One Reply to “Mon garçon : tout pour mon fils”

  1. J’ai vu ce film hyper prenant et envoutant. Un Guillaume Canet qui est beaucoup plus qu’un acteur dans ce film là. Il vie l’histoire tout simplement. Par contre, j’ai plusieurs interrogations, par rapport à la compréhension du film et je ne sais pas de quelle façon trouver les explications?.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s