Patti Cake$ : une détermination à toute épreuve

485852Lorsqu’on vient d’un quartier pauvre, la rage de réussir est décuplée tant on veut s’en sortir. On a des rêves qu’on veut réaliser à tout prix et on ne manque pas détermination même si bien souvent la réalité vous rattrape.

Prenez le cas de Patricia « Patti » Dombrowski dite Killer P. Agée de 23 ans, elle reste d’être une star du hip-hop et de rencontrer O-Z son idole. Vivre de sa passion, cela serait une occasion en or de quitter le New Jersey et son boulot de serveuse dans un bar miteux rempli d’hommes portés sur la boisson et la chose. Mais en attendant ce jour, elle doit affronter son quotidien qui est celui de s’occuper sa grand-mère et de sa mère. Si les relations avec celle qu’elle appelle Nani sont excellentes, on ne peut pas dire qu’il en soit de même avec sa maternel. L’aide de son meilleur ami, Jheri, lui-même rappeur et d’un jeune homme mystérieux du nom de Basterd, Patricia devra soulever des montagnes pour faire tomber les préjugés et réaliser son but.

056479

Patti Cake$ a, à première vue, rien d’exceptionnel en soi, surtout au niveau du scénario qui est plutôt simple. Mais très rapidement on tombe sous le charme de cette histoire portée par une actrice principale qui m’a bluffé à plusieurs titres. Danielle Macdonald incarne en effet, Patti, jeune femme plutôt grande gueule, qui jure comme un charretier mais qui a un réel talent pour le rap. Mais derrière cette apparence, se cache un caractère fragile, une personne qui peine à montrer ses sentiments et qui doit soutenir sa grand-mère malade, sous les yeux de Barb, sa mère, artiste râtée, qui collectionne les amants et qui court après une notoriété qui ne reviendra plus. Qui plus est, Paula est ronde et on n’a pas le physique de l’emploi, dans un monde où le paraître et le bling-bling font légion. Difficile dans ces conditions de se faire une place tout en assumant sa féminité. Si elle connaitra d’amères désillusions, se fera copieusement insulter et se prendra de grosses claques, elle pourra compter sur sa détermination et l’amour indéfectible de sa grand-mère pour avancer et taire les sceptiques.

360077

Avec un excellent montage et un excellent rythme, difficile de rester de marbre devant la prestation de l’actrice australienne. La musique joue bien évidemment un rôle primordial dans ce long-métrage et marque l’évolution de Patti, une femme qui ne lâche rien et qui n’attend qu’une chose, faire exploser son talent. Résultat, on ne peut que s’attacher à ce bout de femme qui fait preuve d’une détermination sans failles et de résilience pour s’en sortir.

057729

De quoi commencer l’année scolaire avec le sourire !

Patti Cake$

Un film de : Geremy Jasper

Pays : Etats-Unis

Avec : Danielle Macdonald, Bridget Everett, Siddharth Dhananjay, Mamoudou Athie, Sahr Ngaujah…

Genre : Comédie, Drame

Durée : 1h48

Sortie : le 30 aout

Note : 18/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s