[SEMAINE DE LA COMEDIE UGC] Le redoutable : Godard par Wiazemsky, Anne par Jean-Luc

 

News-semaine_de_la_comedie_ugc_2017_fp

UGC fait sa rentrée avec sa traditionnelle Semaine de la Comédie. Outre une grande sélection de films anciens ou sortis dans l’année, le distributeur propose également chaque soir des avant-premières exceptionnelles, l’occasion pour moi de vous faire un topo, comme d’habitude.

Retour sur la seconde journée avec Le Redoutable de Michel Hazanavicius avec Louis Garrel et Stacy Martin. Sortie : le 13 septembre

Le_RedoutableFaire un biopic sur Jean-Luc Godard peut paraître ambitieux, voire complètement fou, cela dépend de la personne qui est à l’origine du projet. Les critiques et autres fans de cinéma vous attendent au tournant afin de porter aux nues ou vous lyncher en place publique, suivant qu’ils auront aimé ou détesté l’œuvre.

C’est ce qui est un peu arrivé à Michel Hazanavicius. Lors du dernier Festival de Cannes, la presse s’est plutôt montrée unanime… contre lui et son Redoutable. Film pédant, pour les uns, prétentieux pour les autres, son nouveau long avait essuyé des remarques assez acerbes. Pour le cinéphile que je suis, cela me faisait un peu craindre le pire au point de me demander si Hazanavicius était bien mieux pour réaliser et raconter des histoires qu’il maitrise.

le-redoutable-2017-Michel-Hazanavicius-2

C’est donc circonspect mais aussi plein de curiosité que je suis allé découvrir Le Redoutable. Nous sommes en 1967. Jean-Luc Godard, 37 ans, est au sommet de son art. Le réalisateur d’A bout de souffle et du Mépris est adulé par le milieu et le public, c’est le Xavier Dolan de sa génération. Sur le plan privé, il vit une fabuleuse histoire d’amour avec Anne Wiazmesky, tout juste 20 ans. Godard, dans sa période très gaucho et engagée, présente son nouveau film La Chinoise avec en vedette sa compagne. Mais sa nouvelle production est un échec. Le cinéaste se remet en question et mai 1968 n’est pas là pour faciliter les choses.

290715b9dadf2bb5711526ad27611

Michel Hazanavicius joue gros dans son nouvel opus, après le succès planétaire de The Artist et l’échec relatif de The Search sorti en 2015. Dans Le Redoutable, il revient, à travers le livre d’Anne Wiazemsky, sur la relation qui avait uni cette dernière avec un homme porté aux nues mais qui s’interroge sur lui et son métier. Godard pense que son travail, le message qu’il veut transmettre est en contradiction avec le monde qu’il entoure et cherchera constamment à être en bonne connexion avec la société. Il attend avec impatience la révolution, celle qui mettra à bas l’ordre établi et Mai 68 pourrait s’avérer le signe qu’il attend tant. Face à lui, Anne, très jolie femme, plutôt réservée mais admirative devant Godard et ce qu’il représente, du moins au début. Car au fur et à mesure de ses réflexions, le cinéaste montre une autre image de lui-même. Celle d’un homme qui doute mais qui à force de ne penser qu’à sa personne s’avère cassant et insupportable avec les autres et surtout avec sa femme, ce qui ne sera pas sans conséquences.

Le_Redoutable-1

Associant Stacy Martin (découverte dans Nymphomaniac en 2014) et Louis Garrel, Michel Hazanavicius utilise le prisme de l’humour pour raconter cette forte histoire d’amour. Le résultat est agréablement surprenant. En effet, je n’ai pas arrêté de rire durant une bonne partie du film, la faute sans doute à des plans intelligemment pensés, notamment le quatrième mur, clin d’œil appuyé au spectateur. Godard devient drôle malgré lui et le spectateur s’amuse de la tragédie intellectuelle qu’il connaît.

Cela devrait Michel Hazanavicius qui disait (à peu de chose près) sur le ton de la blague lors de la présentation du Redoutable aux Halles, « si vous n’avez pas aimé le film, et que vous êtes sur Twitter, n’hésitez pas à la voir une seconde fois, avant le dézinguer ». Pour moi, cela ne sera pas nécessaire ! 😉

Le Redoutable

Un film de : Michel Hazanavicius

Pays : France

Avec : Louis Garrel, Stacy Martin, Bérénice Bejo, Micha Lescot, Grégory Gadebois…

Genre : Comédie, Biopic, Romance, Drame

Durée : 1h48

Sortie : le 13 septembre

Note : 15/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s