Eternellement votre

http---o.aolcdn.com-hss-storage-midas-7caf9b7b6169ef97225e0f16f7f8bc11-205299259-James+Bond

Au cours de ce mardi après-midi, j’ai appris la mort, en Suisse, de Roger Moore, à l’âge de 89 ans, des suites d’un cancer.

Pour moi, Roger Moore, c’est avant James Bond. L’acteur britannique a joué l’agent secret de sa Majesté à plusieurs reprises entre 1973 et 1985 de Vivre et laisser mourir (Live and let Die) à Dangereusement Votre (A View to a kill) en passant par L’espion qui m’aimait (The spy who loved me). C’est d’ailleurs grâce à lui que j’ai découvert l’univers James Bond. Pour moi, il a donné une autre image plus classe, suave et même drôle du personnage de Ian Flemming, faisant que je me lasse jamais de revoir certains de ces films qui constituent à mon sens, la meilleure période de la saga (avec Sean Connery et Pierce Brosman aussi ^^)

Mais l’homme au plus d’une soixantaine de films et aussi un homme de télévision. Ceux de ma génération se rappelleront sans problème du Saint et (surtout) d’Amicalement votre où il partageait l’affiche avec Tony Curtis. C’était la série du samedi après-midi sur M6 et j’ai toujours en tête ce générique mythique.

Une légende du cinéma britannique et mondial qui nous laisse. Rest in Peace dear Sir Moore ! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s