Un profil pour deux : l’amour par procuration

298668Pierre Richard. L’évocation de cette légende du cinéma français suffit pour que j’aille voir ses films ou revisiter ses plus grands classiques. Dans l’imaginaire populaire, il reste Le Grand Blond avec une chaussure noire, ce gaffeur incorrigible mais tellement attachant, le gars qui a bercé une partie de mon enfance. Avec le temps, il est devenu comme le vin : il s’est bonifié et tel un Jean Rochefort, il reste une valeur sûre, un patriarche qu’on respecte tant il reste un symbole d’une certaine classe à la française, le côté comique en plus.

Dans son nouveau film, Un profil pour deux, il interprète Pierre, un octogénaire qui demeure inconsolable depuis la mort de sa femme, survenue il y a deux ans. Il est bougon, voire irascible avec ses proches notamment avec sa fille, Sylvie, et sa petite-fille, Juliette, à qui il ne lui pardonne pas de s’être séparé de son compagnon, David. Juliette a entre-temps refait sa vie avec Alex, un scénariste et écrivain qui peine à percer. Inquiète pour son père, Sylvie demande à Alex de lui donner des cours d’informatique. Pierre découvre alors les joies de l’Internet mais et des sites de rencontre. Sur l’un d’un entre eux, il fait la connaissance de Flora, une trentenaire vivant à Bruxelles. Un premier rendez-vous est fixé mais Pierre, qui a mis en photo de profil, le portrait d’Alex et non le sien, doit convaincre ce dernier d’y aller à sa place.

168522

Les sites de rencontre font partie de notre quotidien, et touchent désormais toutes les catégories et tous les âges. Ainsi, Pierre qui retrouve une certaine jeunesse et même une joie de vivre en flirtant avec Flora, lui qui peine à tourner la page depuis le décès de sa femme. Mais cet amour, il décide de le vivre par procuration, comme si sa vieillesse pourrait constituer un frein. Alex servira d’alibi, d’excuse pour mieux séduire la jeune femme. Mais ce tour de passe-passe reste à double-tranchant et on devine assez vite que rien ne se passe comme prévu, ce qui n’empêchera pas notre personnage principal de croire qu’il vit réellement quelque chose, alors que la réalité lui démontre résolument le contraire !

Capture d_écran 2017-04-13 à 12.59.01

Pierre Richard est attachant dans le rôle de ce veuf octogénaire qui, sans forcément le vouloir, retrouve une seconde jeunesse, bien servi par un bon casting. Outre Yaniss Lespert, Fanny Valette, Stéphane Bissot et Stéphanie Crayencour accompagnent cette jolie histoire qui montre que tout reste possible en amour, même lorsqu’on a le sentiment d’avoir tout perdu ou quand on est tout simplement malheureux.

Un profil pour deux

Un film de : Stéphane Robelin

Pays : France

Avec : Pierre Richard, Yaniss Lespert, Fanny Valette, Stéphane Bissot, Stéphanie Crayencour, Gustave Kerven…

Genre : Comédie, romance

Durée : 1h40

Sortie : le 12 avril

Note : 14/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s