Corporate : jusqu’où iriez-vous pour votre entreprise ?

140482Certaines personnes se dévouent corps et âme à leur entreprise. A cela plusieurs raisons : l’ambition, le fait qu’elles s’y sentent bien ou reconnues, ou tout simplement la volonté de faire, d’être professionnel… sans forcément en mesurer les conséquences ou les défections.

Emilie Tesson-Hansen est responsable RH dans une multinationale, au siège social à Paris. Elle est brillante, douée et efficace. Sa mission est simple : réduire la masse salaire en « encourageant », les salariés devenus indésirables pour l’entreprise à démissionner. Pour atteindre cet objectif, elle ne recule devant rien : refus de mobilité à un employé qui souhaiterait quitter le siège, refus de rendez-vous… elle se montre impitoyable, ce qui satisfait sa hiérarchie. Tout bascule lorsqu’un jour, un membre du personnel, visé par le plan d’économies et qu’elle avait éconduit, se défenestre. L’enquête se concentre rapidement sur elle et Emilie doit faire face à la ténacité de l’Inspection du Travail mais aussi à l’attitude de ses supérieurs qui menacent de la lâcher.

Capture d_écran 2017-04-05 à 14.41.22

Le film débute avec un message précisant que si les personnages du film sont fictifs, les méthodes de management, eux, sont bien réelles. Une alerte qui peut prêter à sourire mais dépeint avec effroi et de manière effarante, les dessous vraiment pas reluisants du monde du travail. Dans un milieu où la performance, le profit et l’objectif de faire beaucoup plus avec peu d’engagements sont devenus les nouveaux totems, tout est bon pour mettre à l’écart, celles et ceux qui ne tiennent pas la route ou qui ne sont plus dans le coup. C’est pour cette raison bien précise qu’Emilie, incarnée par une Céline Sallette impressionnante, a été engagée. C’est une « killeuse », elle exécute, elle ne doit avoir aucun état d’âme et surtout fournir des résultats. Et malheur à elle si, elle exprime le moindre remords, ce qui lui fait clairement comprendre Stéphane Froncart, son patron, interprété par un Lambert Wilson sans concession et bien taillé pour le rôle !

Capture d_écran 2017-04-05 à 14.42.11

Le suicide d’un des salariés dont elle avait la charge, changera la donne. Emilie comprend qu’elle sera sacrifiée tôt ou tard par sa hiérarchie qui ne semble absolument pas assumer ses responsabilités. Dans le monde du travail, l’homme est un loup pour l’homme et chacun est prêt à dézinguer l’autre pour sauver sa peau. Un peu caricatural, vous me direz, mais c’est exactement ce qui arrive à notre héroïne qui comprend vite qu’elle va devoir se défendre, si elle ne souhaite pas porter le chapeau.

Capture d_écran 2017-04-05 à 14.42.50

Corporate décrit un univers implacable où ceux qui vous soutiennent peuvent du jour au lendemain vous retourner contre vous, surtout si vous avez le moindre d’état d’âme ou la moindre prise de conscience. Mais parfois, il est nécessaire de se sacrifier et mettre fin à cette loi du silence qui brise bien plus de personnes qu’on ne le croit. A cela, le premier film de Nicolas Silhol se veut comme un électrochoc et assume un certain militantisme, malgré un récit et un dénouement qui laissent à penser qu’en réalité, peu de personnes osent briser l’omerta.

Jusqu’où iriez-vous pour votre entreprise ? J’espère vivement que nous n’aurez jamais à vous poser cette question, une fois que aurez vu ce film !

Corporate

Un film de : Nicolas Silhol

Pays : France

Avec : Céline Sallette, Lambert Wilson, Stéphane De Groodt, Violaine Fumeau, Alice de Lencquesaing…

Genre : Thriller, Drame

Durée : 1h35

Sortie : le 5 avril

Note : 14/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s