A united kingdom : l’amour vs. la realpolitik

A_United_KingdomCe qui me plait dans les biopics, c’est de découvrir une histoire, une personnalité sous toutes ses coutures, même si bien évidemment, il y a toujours une part de romance, de fiction (après tout, cela reste un film). Mais bon, on se dit que c’est toujours bon pour sa culture générale et pour épater son monde lors d’un apéro ou un diner en ville.

A united kingdom rentre parfaitement dans cette catégorie des biopics qui vous permet à la fois de vous divertir et vous rendre moins idiot. Le film d’Amma Asante raconte une rencontre exceptionnelle celle de Ruth Williams et de Seretse Khama. Nous sommes en 1947 en Grande-Bretagne, elle, est londonienne, a 24 ans, et est issue d’un quartier populaire où elle vit avec sa sœur et ses parents. Lui, est prince héritier, futur Roi du Bechuanaland, un Etat d’Afrique australe placé sous protectorat britannique. Ils tombent follement amoureux et décident de sceller leur union. Cette nouvelle suscitera l’opposition des deux familles mais également des plus autorités britanniques qui n’hésitera devant rien pour remettre en cause ce mariage et sauvegarder ses intérêts. Ruth et Seretse devront faire preuve de courage mais également de lucidité face à des évènements qu’ils ne contrôlent pas.

Capture d_écran 2017-03-29 à 15.27.02

A united kindgom propose deux grilles de lecture. D’abord, celle classique du combat d’un couple mixte pour faire reconnaître leur amour et qu’il soit tout bonnement reconnu par tous. Nous sommes juste au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et les préjugés et autres stéréotypes racistes ont toujours la vie dure. Le mariage de Seretse et de Ruth passe mal, considéré comme une injure à la Grande-Bretagne. Il passe d’autant plus mal que nous sommes dans les prémisses de la Guerre froide. Le gouvernement Attle craint que cette union ne remette en cause l’Empire colonial britannique et donc, l’influence de Londres ainsi que sa realpolitik qui veut que les Britanniques n’aient aucun mal à commercer avec l’Afrique du Sud et son régime malgré l’apartheid. Pour mettre un terme à ce qu’ils considèrent comme une provocation, certains officiels tenteront de jouer plusieurs cartes dont l’intimidation, ou bien encore la menace pour faire céder Sereste et Ruth. Leur amour mais également leur flair et leur sens de la stratégie suffiront pour éviter le pire, bien utile pour faire face à l’adversité.

Capture d_écran 2017-03-29 à 15.27.57

Réunissant David Oyelowo et Rosamund Pike dans les rôles principaux, A united kindgom raconte une belle histoire sans pour autant être exceptionnelle. Il raconte également comment cette histoire a permis de mettre en place les fondements d’un Etat nouveau, le Botswana qui, en 1966, prendra la suite du Bechuanaland. Une fois encore, on peut encore dire, avec une naïveté toute assumée que l’amour triomphe de tout ! :p

A united kingdom

Un film de : Amma Asante

Pays : Royaume-Uni

Avec : David Oyelowo, Rosamund Pike, Tom Felton, Jack Davenport, Laura Carmichael…

Genre : Biopic, Drame

Durée : 1h50

Sortie : le 29 mars

Note : 15/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s