Fantastic Birthday : un anniversaire hors du commun

Fantastic_BirthdayCe que j’aime particulièrement quand je vais au cinéma, c’est de découvrir des films plus ou moins inaperçus et qui viennent de loin, voire de très loin. Lorsque j’ai découvert pour la première fois, la bande annonce de Fantastic Birthday, j’ai essayé de deviner sa provenance : Etats-Unis ? Royaume-Uni ? Canada ? Aucun des trois !

Le film de Rosemary Myers vient tout droit d’Australie et nous plonge dans la vie de Greta, une ado qui va fêter ses 15 ans. Nous sommes dans les années 1970 et la jeune femme vit dans une famille un peu excentrique. Elle vient de déménager et n’est pas tellement à son aise dans son nouvel établissement. Elle n’a aucun ami à l’exception d’Elliot, un garçon de son âge, plutôt encombrant mais toujours là quand il faut. Contre son avis, ses parents lui organisent une fête d’anniversaire où tous ses camarades de lycée sont invités. Se sentant à l’étroite et victime d’une humiliation faite par une bande de filles, elle se réfugie dans sa chambre. Sa boite à musique se met soudainement à s’ouvrir, embraquant Greta dans un univers fantastique.

Capture d_écran 2017-03-26 à 14.29.12

Avec un scénario plutôt léger et sans prise de tête, vous vous dites que Fantastic Birthday n’a rien d’exceptionnel. Vous avez raison, mais en partie seulement car derrière ce synopsis simple, le film de Rosemary Myers évoque l’adolescence, ce sujet classique mais traité là sous un œil un peu décalé. Greta est une fille qui peine à trouver sa place, aussi bien dans sa famille avec une mère superficielle et une sœur libérée que dans son lycée où elle doit affronter trois triplées qui comptent sur leur physique et leur « popularité » pour attirer l’attention. Son voyage à travers sa boite à musique est en réalité un moyen de passer cette étape, celle qui veut qu’on dise au-revoir à son enfance bien qu’on ne soit pas encore un adulte. C’est le début d’une phase initiatique en réalité où Greta découvre les premiers émois, mais également qu’elle doit s’affirmer pour exister et tout simplement être bien dans sa peau.

Capture d_écran 2017-03-26 à 14.29.30

En dépit d’une durée assez courte – seulement 1 heure 18 au compteur – Fantastic Birthday nous promet un moment plutôt divertissant et assez décalé. La mise en scène est assez innovante (les indications de temps sont littéralement incorporés au décor) et les personnages sont attachants. Ajoutez à cela une bande son made in 70’s, vous obtenez un film indépendant qui mérite d’être vu.

Capture d_écran 2017-03-26 à 14.30.07

Et dire qu’il a fallu plus d’un an pour qu’on le découvre enfin chez nous ! Oui, décidément, l’Australie c’est loin !

Fantastic Birthday (Girl Asleep)

Un film de : Rosemary Myers

Pays : Australie

Avec : Bethany Whitmore, Harrison Feldman, Eamon Farren, Tilda Cobham-Hervey, Matthew Whittet…

Genre : Famille, Comédie

Durée : 1h18

Sortie : le 22 mars

Note : 16/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s