Going to Brazil : very bad trip entre filles

going_to_brazil_afficheLes comédies entre filles ont le vent en poupe surtout lorsqu’elles sont menées par la nouvelle génération tout droit sortie de YouTube. On s’attend à quelque chose de nouveau, assez dingue, pour ne pas dire innovant surtout lorsqu’on a Alison Wheeler, l’ex-miss Météo de Canal, dans la distribution.

Agathe, Chloé et Lily sont copines. Elles vivent à Paris et mènent une existence plutôt plate. C’est alors qu’elles reçoivent une invitation pour le moins inattendue. Katia, leur meilleure amie est au Brésil et se marie dans quelques jours et attend un heureux évènement, ce qui ne plait pas tellement à Chloé mais enthousiasme les deux sœurs, Agathe et Lily. Direction Rio pour le mariage. Sur place, et en attendant la future mariée, elles font la fête, jusqu’au moment où Lily tue accidentellement un homme un peu pressant et beaucoup trop entreprenant. Ce qu’elle ignore, c’est qu’elle vient de tuer Tinho, le futur mari de Katia. Tout s’emballe ensuite pour les trois jeunes femmes ainsi que pour Katia dont on découvre que son futur beau-père a quelques arrière-pensées quant à l’avenir de son petit-fils.

Un very bad trip à la française, c’est à première vue sur quoi on tombe lorsqu’on découvre le nouveau film de Patrick Mille, aka Chico, le personnage déjanté qu’il incarnait pour les pubs Universal Mobile, il y a une quinzaine d’années. Alors, on s’attend à rire surtout quand on se dit que c’est au Brésil et que nos héroïnes vont connaître une série de situations tout aussi cocasses pour espérer de sortir de ce mauvais pas.

Oui mais voilà ! L’histoire n’évite absolument pas les clichés sur le Brésil et tombe assez facilement dans la caricature. Entre le beau-père de Katia, un industriel de la viande corrompu jusqu’à la moelle, un peu mafieux à ses heures perdues et qui se recycle en politique, Tinho, le futur mari qui a l’air de bouger sur tout ce qui bouge, en mode « DSK », sans oublier deux trois stéréotypes sur les favelas et les groupes paramilitaires, le pays du Christ Rédempteur est habillé pour l’hiver, ce qui rend le film potable mais pas vraiment exceptionnel. A cela, ajoutez nos actrices principales, toute aussi caricaturales, les unes que les autres (dans l’ordre vous avez, Agathe, la prof de français qui n’a pas vu le loup depuis un bail, Lily, la sœur qui n’arrive à canaliser sa violence, Chloé, la nana qui sort avec le premier venu pour mieux se faire larguer et Katia, la future mariée un peu superficielle, parfaite expat’), vous obtenez une histoire finalement peu ambitieuse.

Un peu dommage car je m’attendais plutôt à quelque chose d’hilarant. Finalement, ce bud movie se distingue par son manque de relief et par son côté « déjà-vu ». Mais curieusement, il reste regardable et a tout juste ce qu’il faut de divertissant pour celles et ceux qui ne seraient pas tellement inspirés.

Going to Brazil

Un film de : Patrick Mille

Pays : France

Avec : Vanessa Guide, Alison Wheeler, Margot Bancilhon, Philippine Stindel, Patrick Mille…

Genre : Comédie

Durée : 1h34

Sortie : le 22 mars

Note : 11/20

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s